Bourse Zurich: ouverture attendue en repli dans le sillage de Wall Street

lundi, 29.06.2020

La Bourse suisse devrait entamer la première séance de la semaine en repli, dans le sillage de la clôture en baisse de Wall Street vendredi.

Vers 08h07, l'indice SMI passait sous la barre psychologique des 10'000 points.(Keystone)

Les investisseurs s'inquiètent de l'irruption d'une seconde vague d'infections au nouveau coronavirus aux Etats-Unis. Des craintes d'autant plus vives que certaines études commencent à affirmer que les Etats-Unis pourraient bientôt être à court de lits dans les hôpitaux de plusieurs Etats, explique dans son commentaire John Plassard, de Mirabaud Securities.

En parallèle, les investisseurs commencent à s'inquiéter de la poursuite des manifestations antiraciste un peu partout à travers les Etats-Unis qui forcent plusieurs commerçants à fermer les magasins, note l'expert. La tendance globale a aussi été plombée par des annonces de la Réserve fédérale, consécutives aux tests de résistance bancaire menés par l'institution.

Les 34 plus grandes banques des Etats-Unis vont en effet devoir suspendre leurs programmes de rachats d'actions au troisième trimestre et limiter les versements de dividendes aux actionnaires ce qui a littéralement plombé le secteur.

Ce lundi, les investisseurs se concentreront en matière de données macro-économiques sur les indices de confiance en zone euro pour juin ainsi que sur les chiffres de l'inflation en Allemagne.

Vers 08h07, l'indice SMI passait sous la barre psychologique des 10'000 points, notant à 9969,98 points, en repli de 0,72%, selon les calculs avant-Bourse de la banque Julius Bär. L'ensemble des 20 valeurs vedettes composant l'indicateur s'affichait en baisse.

Le poids lourd Novartis (-2,0%) représentait le plus gros perdant. Le laboratoire bâlois a retiré
auprès des autorités européennes sa demande d'homologation pour le médicament Xiidra (lifitegrast), destiné à traiter la sécheresse des yeux modérée à sévère chez les adultes.
Les deux autres plus grosses capitalisations du marché helvétique faisaient un peu mieux que la moyenne, Roche fléchissant de 0,4% et Nestlé d'autant.

UBS affichait pour sa part la meilleure performance, le numéro un bancaire helvétique lâchant 0,1%, devant SGS (-0,3%), Swiss Life (-0,3%) et Swisscom (-0,3%).
Hors SMI, la toujours volatile AMS s'envolait de près de 3%, alors que le fabricant autrichien de puces et capteurs a démenti que certains de ses dirigeants fassent l'objet d'une enquête de l'autorité autrichienne de surveillance des marchés financiers (FMA).

Sur le marché élargi, Zur Rose (+1,3%) bénéficiait d'un commentaire favorable de Berenberg qui a revu à la hausse l'objectif de cours du titre du grossiste en médicament et exploitation de pharmacies en ligne de 200 à 300 francs.

Ascom (+2%) progressait également, sans information particulière.(AWP)






 
 

AGEFI



...