Bourse Zurich: repli modéré, bancaires sous forte pression

vendredi, 16.09.2016

La Bourse suisse cède un peu de terrain vendredi en milieu de journée.

A 11h50, le SMI cédait 0,18% à 8170,48 points et se dirigeait vers un repli hebdomadaire d'un peu plus de 1%. Le SLI perdait 0,51% à 1236,62 ponts et le SPI 0,15% à 8892,88 points.

La Bourse suisse cède un peu de terrain vendredi en milieu de journée. Le SMI a dans un premier temps accentué un peu ses pertes initiales, avant de se stabiliser à plus bas niveaux. Les gains des poids lourds pharma empêchent un recul plus prononcé.

Les valeurs bancaires européennes reculent nettement après l'annonce d'une amende record réclamée aux Etats-Unis à la Deutsche Bank pour solder l'affaire des subprime. C'est par ailleurs aujourd'hui jour de grande échéance Eurex, ce qui pourrait faire sensiblement bouger des cours et incite les investisseurs à la prudence. Prudence également de mise avant la réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed) la semaine prochaine. L'avenir de la politique monétaire US continue de préoccuper.

A 11h50, le SMI cédait 0,18% à 8170,48 points et se dirigeait vers un repli hebdomadaire d'un peu plus de 1%. Le SLI perdait 0,51% à 1236,62 ponts et le SPI 0,15% à 8892,88 points. Sur les trente blue chips, 21 reculaient, huit avançaient et Dufry était inchangé.

Les valeurs bancaires étaient en fort recul: Credit Suisse perdait 4,7%, UBS 2,2% et Julius Bär 1,2%. Ces titres souffrent des mésaventures de Deutsche Bank aux Etats-Unis. L'établissement allemand a confirmé en matinée que les autorités américaines lui réclament une amende de 14 mrd USD pour solder la crise des "subprime" de 2008. Les analystes jugent ce montant peu vraisemblable et notent que le DoJ s'est montré ouvert à des négociations.

LafargeHolcim (-1,4%) abandonnait aussi du terrain après l'annonce de l'émission 1 mrd USD de dettes en deux tranches, avec des échéances à dix et 30 ans.

Clariant perdait 0,8% après des commentaires plutôt négatifs d'analystes. HSBC a repris la couverture du titre à "reduce" et objectif 15,70 CHF. Exane BNP Paribas a abaissé l'objectif de cours, surtout à cause de la faiblesse des prix du pétrole.

Avec des gains respectifs de 0,8% et 0,5%, Roche et Novartis empêchaient le SMI de baisser plus nettement. Le troisième poids lourd défensif, Nestlé, perdait 0,3%.

Sur le marché élargi, AMS gagnait 2,5% après des informations selon lesquelles le nouvel iPhone d'Apple embarque de la technologie du groupe autrichien.

Zehnder (+3,2%) réagissait à des informations révélées à l'occasion de la journée des investisseur et analystes de la veille.

Charles Vögele (+5,6%) et Dottikon (+3,3%) progressaient nettement sans information spécifique.

Dans le camp des perdants, on trouvait Kuros Biosciences (-5,3%) et Evolva (-3,3). Berenberg a publié un commentaire prudent sur Evolva estimant que l'entreprise n'est pas sortie des difficultés pour amener ses coûts de production à un niveau raisonnable.

Au lendemain de l'annonce de l'offre de rachat de Looser par AFG, les deux titres gagnaient 1,3%. Après un bond de 30% la veille, la BC de Zurich a abaissé la recommandation pour Looser à "pondérer" de "surpondérer". - (awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 

...