Bourse Zurich: légère baisse attendue dans un marché pauvre en nouvelles

mercredi, 12.10.2016

La Bourse suisse devrait commencer en légère baisse mercredi, étant donné le recul des indices au niveau international.

A 8h20, le SMI avant-Bourse calculé par Julius Bär cédait 0,08% à 8128,40 points. Parmi les 20 blue chips, toutes affichaient un recul.

La Bourse suisse devrait commencer en légère baisse mercredi, étant donné le recul des indices au niveau international. Wall Street a clôturé mardi sur des pertes et les places boursières asiatiques ont cédé également du terrain.

Les intervenants sur les marchés font état d'une nervosité grandissante à l'approche de l'éventualité d'un relèvement des taux aux Etats-Unis, alors que les entreprises affichent une croissance modérée des bénéfices et des valorisations relativement élevées. La tension devrait également monter chez les investisseurs, étant donné la publication ce soir du procès-verbal de la Réserve fédérale américaine (Fed). Auparavant sera publié en Suisse l'indicateur ZEW du Credit Suisse.

A 8h20, le SMI avant-Bourse calculé par Julius Bär cédait 0,08% à 8128,40 points. Parmi les 20 blue chips, toutes affichaient un recul.

Etant donné la rareté des nouvelles, ce sont les données des Etats-Unis et d'Asie qui devraient retenir l'attention ce matin. Mardi, les valeurs du secteur de la santé ont nettement baissé. Les deux poids lourds de l'indice Roche et Novartis reculaient actuellement au rythme du marché. Mardi, le titre de Lonza (-0,1%) figurait déjà parmi les principaux perdants.

Les financières reculaient une nouvelle fois, en particulier les deux grandes banques CS et UBS (les deux -0,2%) ainsi que Zurich Insurance (-0,2%). Pour UBS, un rapport de la banque sur son concurrent Deutsche Bank en Asie pourrait retenir l'attention.

Les cycliques perdaient également du terrain. Mise à part ABB (-0,2%), Swatch et Richemont (les deux -0,1%) lâchaient aussi du lest. Les titres des deux horlogers ont terminé mardi soir en empochant les gains les plus importants.

Les plus faibles pertes revenaient à Geberit, Swisscom et Swiss Life, avec une moyenne de 0,04%.

Après la publication des résultats du concurrent allemand BASF, les titres de la chimie pourraient encore être examinés de près. Selon les premières estimations, la société aurait réalisé une performance meilleure qu'attendu.

Sur le marché élargi, l'abandon par Samsung de la production de son Galaxy Note 7, victime d'explosions de batterie, risque d'avoir des répercussions sur le cours du titre AMS (pas de cours avant-Bourse).

BB Biotech a publié mardi soir des résultats trimestriels provisoires, indiquant un retour dans les chiffres noirs. - (awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...