Bourse Zurich: encore et toujours dans le rouge, la Chine péjore l'humeur

jeudi, 13.10.2016

La Bourse suisse demeurait embourbée en zone rouge jeudi matin et poursuivait sur une lancée négative de six jours, avec la séance de lundi comme seule exception.

A 9h30, le SMI se délestait de 0,80% à 8004,21 points, avec un plus bas à 7993,78 points. Le Swiss Leader Index (SLI) perdait 1,02% à 127,23 points et le Swiss Performance Index (SPI) 0,66% à 8752,55 points. Toutes les valeurs vedette s'inscrivaient en négatif.

La Bourse suisse demeurait embourbée en zone rouge jeudi matin et poursuivait sur une lancée négative de six jours, avec la séance de lundi comme seule exception. Le Swiss Market Index (SMI) a momentanément plongé sous la barre des 8000 points, avant de remonter modestement. Les statistiques du commerce extérieur en Chine ont plombé les Bourses asiatiques et pèsent également sur les places européennes.

Les exportations dans l'empire du Milieu ont reculé de 10% en septembre sur un an et les importations de 1,9%, selon les chiffres publiés dans la nuit. Comme si cela ne suffisait pas, les dernières minutes de la Réserve fédérale américaine (Fed) n'ont pas contribué à redonner le goût du risque aux investisseurs.

Après la publication par la Fed de minutes "fades et sans saveur", les indices de Wall Street ont clôturé sans direction claire. Une hausse des taux d'intérêt qui devrait intervenir "assez vite", selon la banque centrale américaine, qui conditionne ce relèvement à la poursuite de la dynamique économique actuelle. Le comité monétaire se réunira au début du moins de novembre et à mi-décembre.

A 9h30, le SMI se délestait de 0,80% à 8004,21 points, avec un plus bas à 7993,78 points. Le Swiss Leader Index (SLI) perdait 1,02% à 127,23 points et le Swiss Performance Index (SPI) 0,66% à 8752,55 points. Toutes les valeurs vedette s'inscrivaient en négatif.

Les bancaires UBS (-2,2%) et Credit Suisse (-1,7%) figuraient parmi les derniers de classe. La veille, Deutsche Bank a accepté de payer 9,5 mio USD pour ne pas avoir suffisamment protégé des informations de nature à influencer l'évolution du marché. Julius Bär se délestait de 1,7%.

LafargeHolcim (-1,8%) ou Adecco (-1,5%), des titres très sensibles aux soubresauts conjoncturels, affichaient également des pertes marquées après la macro chinoise. ABB (-0,9%) perdait aussi des plumes.

Les chiffres du commerce extérieur chinois pesaient sur les groupes de luxe Swatch (-1,4%) et Richemont (-1,1%), évoluant tous deux plus bas que l'indice de référence.

Les poids lourds pharma Novartis et Roche (-0,7% pour les deux) ont vu leurs objectifs de cours réduits par Jefferies, qui a confirmé les recommandations d'achats. Nestlé (-0,3%) s'en sortait mieux. Le concurrent néerlandais Unilever a publié en matinée ses ventes au 3e trimestre, stables sur un an et freinées par les taux de change. Credit Suisse a relevé l'objectif du chimiste Clariant (-0,5%).

Aux assurances, Bâloise (-1,3%) a enregistré le départ de son directeur financier (CFO) German Egloff et de son responsable des investissements (CIO) Martin Wenk. Swiss Re (-1,1%), Zurich Insurance et Swiss Life (-1,5% chacun) tiraient également la langue. Swisscom perdait 0,9% après un commentaire négatif de Barclays.

Sur le marché élargi, la reprise de Gategroup (-0,7%) par HNA est entré dans une nouvelle phase. Le groupe chinois réclame l'annulation des actions restantes de sa cible zurichoise, dans le but de décoter celles-ci.

Temenos (-0,2%) profitait d'une augmentation d'objectif de cours de Bryan Garnier. Rieter cédait 0,2%. Le spécialiste winterthourois des machines textiles va recevoir un dédommagement suite à une affaire de violation de brevets en Chine. Flughafen Zürich (-0,3%) a dévoilé la veille au soir ses statistiques de passagers pour le mois de septembre, en hausse sur un an.

Gurit (-4,8%) plongeait après la réduction de la recommandation par UBS à "sell" de "neutral". La grande banque justifie ce rabotage par les faiblesses et la surcapacité du marché. - (awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...