Bourse Zurich: toujours légèrement dans le vert, peu d'impulsions

jeudi, 24.11.2016

La Bourse suisse continue d'afficher de légers gains jeudi en milieu de journée.

A midi, le SMI gagnait 0,16% à 7764,96 points, le SLI 0,17% à 1233,97 points et le SPI 0,17% à 8511,25 points. - (Reuters)

La Bourse suisse continue d'afficher de légers gains jeudi en milieu de journée. Mercredi, le Dow Jones a encore inscrit un record historique, avec peine cependant. En Asie jeudi, les marchés ont évolué inégalement. Après des reculs lundi et mardi, le SMI s'est stabilisé depuis mercredi.

Sur le plan conjoncturel, l'économie allemande paraît avoir bien digéré l'élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis, a commenté un économiste après la publication de l'indice Ifo. C'est jour férié aux USA (Thanksgiving") et les marchés y resteront fermés, d'où un manque d'impulsion.

En Suisse, le président de la Banque nationale suisse (BNS) a, dans la perspective d'une hausse de taux aux USA, encore une fois souligné que la politique monétaire reste centrée sur la réduction de la pression sur le franc et que, dans cette optique, les taux négatifs constitue un "élément central". L'euro évolue actuellement autour de 1,073-1,074 CHF.

A midi, le SMI gagnait 0,16% à 7764,96 points, le SLI 0,17% à 1233,97 points et le SPI 0,17% à 8511,25 points. Sur les trente blue chips, 22 montaient, sept reculaient et Nestlé était inchangé.

En tête du peloton, on trouvait Galenica (+1,4%), un titre qui avait nettement reculé la veille. Depuis le début de l'année, l'action du groupe bernois a perdu 35%, une des pire performances au SLI.

Les valeurs du luxe Richemont (+0,8%) et Swatch (+0,5%) gagnaient aussi du terrain, mais s'affichent encore en net repli depuis le début de la semaine, ayant souffert des mauvais chiffres des exportations horlogères en octobre.

Givaudan (+0,9%), Sonova (+0,8%) et le bon Schindler (+0,6%) progressaient plus que la moyenne.

Les deux poids lourds pharma Novartis et Roche (chacun +0,3%) soutenaient l'indice. La veille, Roche avait souffert d'un échec essuyé par l'américain Eli Lilly avec un médicament pour traiter Alzheimer, alors que Novartis avait gagné 1%. Mardi, les deux titres avaient perdu près de 3%, se retrouvant proche des plus bas de l'année de juste avant l'élection présidentielle américaine.

Actelion gagnait 0,1%. Les rumeurs de rachat du groupe d'Allschwil circulent à nouveau et l'entreprise a refusé de les commenter.

Dans le camp des perdants, on trouvait Aryzta (-1,4%) et Kühne+Nagel (-0,8%), deux gros gagnants de la veille. LafargeHolcim (-0,5%) et Swisscom (-0,4%) cédaient aussi un peu de terrain UBS a réduit l'objectif de cours de l'action Swisscom et a confirmé "neutral". Si le géant bleu devrait pouvoir défendre ses parts de marché en Suisse, il souffre notamment de la pression sur les tarifs de roaming dans la téléphonie mobile.

Sur le marché élargi, Comet montait de 1,5% au lendemain de sa journée des investisseurs. Vontobel a confirmé sa recommandation "buy" et a fortement relevé l'objectif de cours. D'autres analystes ont tenu des commentaires positifs.

Dans le camp des perdants, Meyer Burger chutait de 4,1% à la veille d'une très importante assemblée des créanciers qui devra statuer sur le premier des trois grandes étapes du refinancement de l'entreprise thounoise fortement endettée. - (awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 

...