Bourse Zurich: modestes gains, Swatch et Richemont souffrent

mardi, 22.11.2016

La Bourse suisse affichait une bonne orientation mardi à l'ouverture de la séance, à l'instar des principales places européennes.

A 9h30, le Swiss Market Index prenait 0,11% à 7858,62 points et le Swiss Leader Index (SLI) 0,23% à 1243,09 points. Le Swiss Performance Index (SPI) gagnait pour sa part 0,09% à 8600,38 points. - (Reuters)

La Bourse suisse affichait une bonne orientation mardi à l'ouverture de la séance, à l'instar des principales places européennes. Un vent d'optimisme souffle sur les marchés après les records historiques atteints la veille par les indices de Wall Street. En Suisse, les mauvaises statistiques horlogères plombaient les valeurs du luxe Swatch et Richemont.

Deux facteurs ont provoqué un regain de confiance au sein des marchés, à en croire Mirabaud Securities. D'une part, la remontée continue des cours du pétrole et, d'autre part, la constitution du nouveau gouvernement américain, qui commence à prendre forme. Pour l'établissement genevois, les indices américains poursuivent leur "folle cavalcade" après l'élection présidentielle et le "choc Donald Trump".

Les nouvelles sont rares du côté des entreprises, ces dernières laissant aux données macroéconomiques le soin de fournir des impulsions. La confiance des consommateurs dans la zone euro et les statistiques de l'immobilier américain seront scrutées de près ce mardi. En Suisse, les exportations se sont repliées en octobre, plus particulièrement pour le secteur de l'horlogerie.

A 9h30, le Swiss Market Index prenait 0,11% à 7858,62 points et le Swiss Leader Index (SLI) 0,23% à 1243,09 points. Le Swiss Performance Index (SPI) gagnait pour sa part 0,09% à 8600,38 points. Parmi les 30 valeurs vedettes de la Bourse suisse, 18 progressaient et huit étaient à la traîne. Les quatre restantes, parmi lesquelles Roche et Nestlé, demeuraient inchangées.

LafargeHolcim (+1,4%) a démarré sur les chapeaux de roue, poursuivant sa remontée. Après la journée des investisseurs de vendredi, le titre du cimentier avait accusé une perte de près de 2%. L'agence de notation Moody's a placé tous les ratings du cimentier en révision en vue d'une éventuelle rétrogradation. Cette décision a été prise après la journée des investisseurs de vendredi dernier avec l'annonce d'une augmentation du pay-out ratio et d'un programme de rachat d'actions.

Geberit (+0,5%) et ABB (+0,4%) faisaient l'objet d'une demande accrue. Adecco (+0,7%) s'est vu attribuer lundi une recommandation d'achat par HSBC.

Les financières tenaient également le haut du pavé, en témoignaient les performances de Zurich et UBS (+1,1% chacune), mais également celles de Credit Suisse (+0,9%) et de Swiss Re (+0,6%).

Le caractère défensif d'Actelion (+0,7%) continuait de plaire aux investisseurs. Swisscom (+0,3%) reprenait du poil de la bête, après une semaine difficile.

Swatch (-3,3%) et Richemont (-1,8%) sombraient après la publication des exportations horlogères encore et toujours moroses. Elles ont chuté de 16,4% en valeur nominale et de 21,6% en termes réels. Il s'agit du 16e mois de recul consécutif pour cette industrie.

Aryzta perdait 1,2% sans nouvelles particulières. Le poids lourd Novartis chutait de 0,3%. Le titre faisait partie des plus grands perdants la veille après avoir annoncé une acquisition jugée chère par les analystes.

Sur le marché élargi, les valeurs du secteur des biotechnologies Addex (-3,1%), Molecular Partners (-1,7%) et Kuros (-1,3%) étaient sous pression. Aevis Victoria se repliait de 0,3%, après avoir annoncé un chiffre d'affaires en baisse sur les neuf premiers mois de l'année.

A l'inverse, Burckhard Compression (+1,7%) avançait, ce que les courtiers considèrent comme une réaction à la montée des prix du pétrole. Le secteur gazier et pétrolier est effectivement un important marché pour la société basée à Winterthour.

Gurit se taillait une place parmi les gagnants (+0,5%), après avoir annoncé la veille le renouvellement d'un contrat avec l'allemand Diehl Aircabin pour 30 mio CHF sur trois ans. Les valeurs industrielles à l'instar de Zehnder (+1,8%), Rieter (+1,5%) et Komax (+0,7%) progressaient également. - (awp)

 

 


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 

...