Grande incertitude à la Bourse de Zurich alors qu’à travers le globe, les cas de Covid-19 explosent

lundi, 16.11.2020

La Bourse suisse a vécu une ouverture hésitante, ce lundi matin, alors que l’OMS a enregistré un record absolu, samedi, en termes de nouveaux cas de coronavirus.

Straumann (+2,9%) menait le classement, sans indication particulière, devant le fabricant de dispositifs d'aide auditive Sonova (+2,7%), qui a vu ses ventes reculer d'un quart au cours du premier semestre de son exercice décalé 2020/21, mais maintient la barre au niveau de ses objectifs annuels. (Keystone)

La Bourse suisse a entamé la première séance de la semaine sans trop savoir quelle direction prendre, après avoir déjà clôturé quasiment à l'équilibre vendredi, contrastant avec la clôture en hausse marquée des principaux indices de Wall Street vendredi et du Nikkei lundi. «Les marchés financiers examineront de près les données économiques à venir afin d'évaluer leur valeur informative», prédisent les analystes de LBBW dans une note, signalant que pas seulement les titres à dividende, mais aussi ceux à taux fixes semblent de plus en plus orientés vers une reprise.

Sur le front du coronavirus, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a enregistré un record absolu de nouveaux cas de Covid-19 dans le monde pour la journée de samedi, avec plus de 660'000 cas rapportés en 24 heures. Le Japon a vu son produit intérieur brut (PIB) rebondir de 5% entre juillet et septembre comparé au trimestre précédent, une reprise plus forte que prévu marquant la sortie de la récession du pays. En Chine, la consommation a connu une nouvelle accélération en octobre, avec des ventes de détail au plus haut depuis l'épidémie.

A 09h10, le Swiss Market Index (SMI) reculait de 0,14% à 10'47,69 points et l'indice du marché élargi Swiss Performance Index (SPI) de 0,05% à 13'010,24 points, alors que le Swiss Leader Index (SLI) grignotait 0,04% à 1636,70 points. Sur les 30 principales capitalisations, 18 reculaient et 12 progressaient.

Straumann (+2,9%) menait le classement, sans indication particulière, devant le fabricant de dispositifs d'aide auditive Sonova (+2,7%), qui a vu ses ventes reculer d'un quart au cours du premier semestre de son exercice décalé 2020/21, mais maintient la barre au niveau de ses objectifs annuels.

ABB (+0,04%) a décroché une commande de 30 millions de dollars pour des équipements de contrôle et de surveillances des installations de traitement des eaux usées auprès des services nationaux en charge de l'approvisionnement en eau de Singapour.

Dans le camp des poids lourds, Novartis (-0,01%) était quasiment à l'équilibre, alors que Nestlé (-0,3%) et Roche (-0,7%) prenaient l'eau. Novartis assure avoir identifié des caractéristiques potentiellement liées aux effets secondaires indésirables chez des patients traités avec le Beovu, alors que Roche a décroché en Suisse une homologation pour une combinaison du Tecentriq et d'Avastin, pour le traitement de la forme la plus courante de cancer du foie.

Le fabricant de puces et capteurs AMS (+1,5%) a vu son objectif de cours relevé par Barclays, et le spécialiste des dispositifs et consommables ophtalmiques Alcon (-0,1%) le sien par JPMorgan, avec dans le premier cas une confirmation de la recommandation de vente (underweight), et dans le second de "neutral". (AWP)






 
 

AGEFI



...