Bourse Zurich: le SMI entame la semaine sur une note plus faible

lundi, 17.10.2016

La Bourse suisse a ouvert sur une note plus faible lundi, reprenant le mouvement baissier de la semaine passée qui avait été interrompu vendredi.

A 09h30, le SMI reculait de 0,53% à 8046,98 points, le SLI de 0,47% à 1235,62 points et le SPI de 0,49% à 8792,96 points. Sur les trente blue chips, seuls Syngenta (+0,8%) et Kühne+Nagel (+0,6%) évoluaient dans le vert.

La Bourse suisse a ouvert sur une note plus faible lundi, reprenant le mouvement baissier de la semaine passée qui avait été interrompu vendredi. Les investisseurs font preuve de prudence avant que la saison des résultats ne gagne en intensité ces prochains jours. Les indications préalables plaidaient pour un début de semaine modéré. Vendredi soir à Wall Street, les indices avaient perdu un peu d'élan après les clôtures en Europe alors que, lundi, les marchés asiatiques évoluaient sur une note inégale.

Vendredi soir, la patronne de la Réserve fédérale américaine (Fed) Janet Yellen a tenu des propos sur les effets potentiellement négatifs d'une longue durée de la politique monétaire accommodante, relevant que si celle-ci devait durer trop longtemps, les coûts dépasseraient les avantages. En Suisse, le début de semaine sera calme. A partir de mardi avec Kühne+Nagel, l'agenda commencera à s'étoffer avec des résultats d'entreprises.

A 09h30, le SMI reculait de 0,53% à 8046,98 points, le SLI de 0,47% à 1235,62 points et le SPI de 0,49% à 8792,96 points. Sur les trente blue chips, seuls Syngenta (+0,8%) et Kühne+Nagel (+0,6%) évoluaient dans le vert.

A propos de Syngenta, des rumeurs voudraient que ChemChina, qui est en train de racheter l'agrochimiste bâlois, devrait fusionner avec Sinochem, ce qui pourrait entraîner un retard dans le rachat du Bâlois. L'écart entre le cours de l'action et le prix offert par ChemChina pourrait encore augmenter ces prochaines semaines.

Kühne+Nagel publiera ses chiffres sur neuf mois mardi. Les analystes tablent sur une stabilité du chiffre d'affaires et une évolution nettement positive des bénéfices. Le groupe devrait avoir encore gagné des parts de marché.

Après K+N, Nestlé (-0,8%), Actelion et Roche (chacun -0,6%) présenteront aussi leurs rapports intermédiaires, tous trois jeudi. Novartis (-0,5%) suivra la semaine prochaine et pourrait surprendre en bien avec des médicaments clés.

Dans le bas du tableau, on trouvait Richemont (-1,7%) et Galenica (-1,6%). Pour Richemont et Swatch (-1,1%), les investisseurs prennent leurs bénéfices après une forte progression des titres la semaine passée. UBS a publié un commentaire mitigé à propos de Galenica, estimant que le rachat de Relypsa va peser sur les bénéfices ces prochaines années.

Les bancaires Credit Suisse (-0,5%) et UBS (-0,4%) continuaient de céder du terrain. Selon des informations parues ce weekend, les discussions entre les autorités américaines et Deutsche Bank tournent à plein régime pour régler l'affaire des subprime.

Par ailleurs, dans la "SonntagsZeitung", le patron de la Finma, Mark Branson, a indiqué que quinze banques, dont les deux grandes, sont sur la liste rouge des risques liés au blanchiment d'argent sale.

Sur le marché élargi, Addex perdait 1,7% et Molecular Partners 1,4%.

Orascom (+4,7%) a annoncé un contrat de bail de 3,3 mio EUR par an pour sa filiale Orascom DH en Egypte. - (awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 

...