Bourse Zurich: ouverture en hausse, nouvelles rumeurs sur Actelion

vendredi, 25.11.2016

La Bourse suisse a ouvert en hausse pour la dernière séance de la semaine.

A 09h43, le SMI avançait de 0,58% à 7843,49 points. Le SLI prenait 0,32% à 1243,42 points et le SPI gagnait 0,46% à 8584,31 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 20 reculaient et dix montaient.

La Bourse suisse a ouvert en hausse pour la dernière séance de la semaine. Les impulsions restaient une denrée rare, autant en Suisse qu'à l'international. Wall Street était fermée jeudi en raison d'un jour férié et ne fera qu'une séance raccourcie ce vendredi. Tokyo a bouclé sur une septième séance positive d'affilée pour le Nikkei. Sur la place helvétique, les rumeurs de rachat se précisent pour Actelion.

Quelques rares données macroéconomiques pourraient alimenter la séance. Au Japon, les prix à la consommation ont décliné en octobre pour le 8e mois de suite. Le Royaume-Uni doit publier sa deuxième estimation de PIB pour le 3e trimestre et l'Italie les commandes industrielles en septembre.

A 09h43, le SMI avançait de 0,58% à 7843,49 points. Le SLI prenait 0,32% à 1243,42 points et le SPI gagnait 0,46% à 8584,31 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 20 reculaient et dix montaient.

Rééditant son exploit de la veille, Actelion (+9,7%) bondissait à l'ouverture. La veille, le titre s'était envolé avant-Bourse sur des rumeurs d'acquisition avant de retomber dès l'ouverture. Les arguments en faveur d'un rachat se précisent ce vendredi, l'agence Bloomberg évoquant l'américain Johnson & Johnson comme potentiel acquéreur du laboratoire bâlois.

Les autres valeurs pharmaceutiques profitaient de la forte hausse d'Actelion. Galenica (+2,4%), Roche (+1,1%) et Novartis (+0,8%) avançaient nettement. Le troisième poids lourd Nestlé (+1,0%) suivait la tendance.

Les bancaires et les cycliques faisaient par contre grise mine. Julius Bär (-1,3%) tombait en queue de peloton, suivi plus loin par Credit Suisse et UBS (tous les deux -0,6%). Le gestionnaire de fortune ne profitait pas d'un relèvement de cours par son homologue CS.

Chez les autres financières, Zurich Insurance (-0,7%) lâchait ses bénéfices, malgré une augmentation d'objectif de cours par HSBC.

LafargeHolcim (-1,0%), Dufry (-0,6%) et ABB (-0,6%) complétaient le tableau des perdants.

Le marché élargi était un peu plus actif. Meyer Burger (+7,9%) réagissait fortement, après la nomination d'un nouveau directeur général.

Dottikon ES (+2,3%) a dégagé au premier semestre de son exercice 2016/17 une bénéfice net de 9,5 mio CHF, multiplié par 9,5 sur un an.

Chez Leclanché (-1,4%), les représentants de Recharge quittent le conseil d'administration, estimant que le groupe a accompli son processus de restructuration. - (awp)

 

 


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 

...