Bourse Zurich: bon début de séance, Kühne+Nagel déçoit

mardi, 18.10.2016

La Bourse suisse a entamé la séance de mardi sur une note positive.

A 9h30, le SMI gagnait 0,47% à 8038,94 points, le SLI 0,57% à 1235,67 points et le SPI 0,44% à 8781,25 points. Sur les trente blue chips, 25 montaient et cinq reculaient.

La Bourse suisse a entamé la séance de mardi sur une note positive. Le SMI repasse nettement au dessus des 8000 points. Les courtiers parlent de reprise technique. L'ambiance est soutenue notamment par la légère reprise des prix du pétrole, qui a aussi soutenu les marchés asiatiques. En Suisse, Kühne+Nagel retient (négativement) l'attention après ses chiffres intermédiaires.

Les investisseurs devraient toutefois rester prudents, comme ces derniers jours, notent les observateurs. Lundi, Stanley Fischer, membre de la Réserve fédérale (Fed) a tenu des propos qui pourraient préparer à une prochaine hausse de taux. Il a averti des dangers des taux bas, estimant que le niveau inhabituellement bas des taux est un danger pour la stabilité financière. On attend cet après-midi l'inflation en septembre aux USA: une hausse relanceraient les attentes de prochaine hausse de taux par la Fed.

A 9h30, le SMI gagnait 0,47% à 8038,94 points, le SLI 0,57% à 1235,67 points et le SPI 0,44% à 8781,25 points. Sur les trente blue chips, 25 montaient et cinq reculaient.

A contre-courant, Kühne+Nagel perdait 3,1%. Les chiffres intermédiaires du groupe de logistique et transport ont déçu les attentes, principalement au 3e trimestre. Le fret maritime a bien évolué en termes de volumes, mais les marges sont restées sous pression.

Dans le camp des gagnants, LafargeHolcim venait en tête avec in gain de 1,9%. Les autres cycliques Geberit (+0,8%) Adecco (+0,5%) et ABB (+0,3%) étaient un peu à la traîne.

La nominative Schindler gagnait 1,3% à 184,20 CHF après un relèvement d'objectif de cours à 170 de 158 CHF par Barclays, qui a notamment salué la capacité du fabricant lucernois d'ascenseurs et escaliers mécaniques d'augmenter ses marges dans un environnement peu avantageux.

Après quelques séances de turbulences, les actions UBS et CS se reprenaient et montaient respectivement de 1,4% et 1,9%. Les chiffres trimestriels de Bank of America publiés lundi se sont révélés bons, tout comme ceux, la semaine passée, de JPMorgan et Citigroup.

Sonova (+1,3%) rencontre ses investisseurs et saisit l'occasion pour présenter des nouveautés et développement pour ses appareils auditifs et implants. Le groupe confirme vouloir miser sur la croissance via des canaux de distribution indépendants, tout en restant engagé dans les grandes chaînes de distribution.

Actelion gagnait 0,6%: le groupe d'Allschwil veut développer ses activités dans le traitement de la malaria avec son candidat ACT-451840. Il cherche à cet effet des partenaires expérimentés et bien dotés en ressources.

Roche, Novartis et Nestlé prenaient chacun 0,3%. Filiale de Novartis, Alcon lance un micro-stent pour le traitement du glaucome, un tournant dans la chirurgie oculaire, selon la BC de Zurich, mais sans effet visible pour le cours de l'action.

Parmi les perdants, SGS cédait 1,3% dans le sillage des chiffres décevants de son concurrent français Bureau Veritas.

Sur le marché élargi, Kudelski gagnait 0,5% après sa journée des investisseurs de vendredi. Vontobel a relevé l'objectif de cours et confirmé "hold". Wisekey prenait 3,7%, poursuivant sur la lancée positive de ces dernières séances. - (awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...