La Bourse suisse termine dans le vert in extremis

lundi, 11.05.2020

Le SMI, qui avait franchi la barre des 9700 points dans les premiers échanges, est ensuite resté la plus grande partie de la journée dans le rouge. Un sprint final lui a permis de renverser la vapeur.

Le SMI a terminé sur un gain de 0,25% à 9689,71 points, avec un plus bas à 9590,74 et un plus haut à 9726,24. (Keystone)

La Bourse suisse a fini dans le vert lundi, poursuivant sur la lancée positive de fin de semaine passée. Ce n'est toutefois qu'en fin de séance que les indices ont repris le chemin de la hausse. Le SMI, qui avait franchi la barre des 9700 points dans les premiers échanges, a en effet viré rapidement au rouge et y est resté la plus grande partie de la journée. Le sprint final lui a permis de renverser la vapeur.

A New York, Wall Street évoluait en ordre dispersé en matinée. Les investisseurs "tentent de digérer la montée continue des indices depuis le plancher atteint le 23 mars", ont commenté les analystes de Charles Schwab.

Les trois grands indices de Wall Street ont en effet tous pris plus de 30% depuis cette date, malgré l'accumulation d'indicateurs et de résultats d'entreprises montrant que l'économie a été durement touchée par les mesures imposées pour enrayer la propagation du Covid-19.

Les acteurs surveillaient aussi "la façon dont le processus de réouverture se déroule" dans plusieurs zones du monde, "avec la réapparition de nouveaux cas à Wuhan (en Chine) et en Corée du Sud qui minent un peu leur état d'esprit", ont ajouté les experts de Charles Schwab.

En Suisse, la journée a marqué une nouvelle étape de l'assouplissement du "demi-confinement" du pays, avec notamment la réouverture des écoles obligatoires, de l'ensemble des commerces, des bibliothèques, des musées, des restaurants, des cafés et des bars.

Le SMI a terminé sur un gain de 0,25% à 9689,71 points, avec un plus bas à 9590,74 et un plus haut à 9726,24. Le SLI a cédé 0,06% à 1413,50 points tandis que le SPI a pris 0,35% à 12'078,87 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 10 ont progressé et 20 reculé.

Dans le camp des gagnants, Sonova (+2,5%) a fait la meilleure performance, devant Novartis (+1,2%) et Vifor (+1,1%).

Roche (+1%) et Nestlé (+0,6%) ont aussi terminé dans le haut du tableau soutenant l'indice.

Roche a nommé une nouvelle responsable de la recherche et du développement pour sa filiale Genentech en la personne d'Aviv Regev. La professeure en biologie succédera au 1er août à Michael Varney, qui va partir à la retraite fin juillet.

AMS (-4%) a terminé lanterne rouge, derrière Credit Suisse (-2,4%) et Swatch (-2,3%).

Les autres bancaires Julius Bär (-1,9%) et UBS (-1,4%) ont aussi nettement fléchi.

Richemont (-0,1%) a mieux tiré son épingle du jeu que son concurrent biennois.

Lafargeholcim (-1,5%) a annoncé l'annulation du contrat pour la vente de ses activités aux Philippines. Le groupe franco-suisse a indiqué que le délai convenu avec San Miguel Corporation pour la cession de 85,7% de sa filiale philippine avait expiré.

Logitech (-0,3%) fera le point mardi sur ses résultats au 4e trimestre de son exercice décalé.

Alcon (-0,5%) dévoile ses performances au 1er trimestre dans la nuit de mardi à mercredi.

Sur le marché élargi, Bobst (+3,1%) a renoncé à ses prévisions financières pour l'exercice en cours. La "nouvelle réalité du marché" a contraint le groupe de Mex à revoir ses coûts, ses priorités en termes de projets et ses investissements pour l'année 2020 et les suivantes.

Aryzta (+5,1%) était recherché après l'annonce du renforcement de la participation dans son capital de la société d'investissement Veraison. Le boulanger industriel a par ailleurs décidé de conservera son directeur des opérations (COO) pour la région Asie-Pacifique, Moyen-Orient et Afrique (APMEA) plus longtemps que prévu. En raison de la crise du Covid-19, le départ de Rob O'Boyle a été repoussé.

Orascom DH (+0,4%) va rouvrir peu à peu ses hôtels dans la station égyptienne d'El Gouna à partir du 15 mai. Les installations avaient été contraintes à la fermeture le 19 mars en raison du coronavirus. (awp)






 
 

AGEFI



...