La bourse de Zurich dans le vert

mercredi, 19.07.2017

La Bourse de Zurich continuait d'évoluer dans le vert mercredi en milieu de séance, un peu sous les plus hauts du jour cependant.

En milieu de séance, le SMI naviguait à nouveau en dessus de la barre des 9000 points. Mardi, Wall Street a clôturé sur une note contrastée après des résultats d'entreprises disparates et l'échec de la réforme de la santé promise par Donald Trump. La saison des résultats semestriels marque une pause ce mercredi.

Sur le front macroéconomique, on attend cet après-midi les mises en chantier de logements en juin et les stocks pétroliers hebdomadaires aux Etats-Unis.

A la veille de la réunion de la Banque centrale européenne (BCE), la prudence restera de mise pour les investisseurs, dans l'attente d'éventuelles déclarations sur un resserrement de la politique monétaire.

A 11h55, le SMI prenait 0,48% à 9020,91 points, avec un plus haut à 9037,81 et un plus bas à 8990,43. Le SLI gagnait 0,42% à 1432,68 points et le SPI 0,45% à 10'274,07 points. Parmi les trente valeurs vedettes, 22 montaient, six reculaient et Clariant et SGS étaient stables.

Lonza (+2,1%) affichait une des meilleures performances, profitant d'un relèvement de recommandation à "acheter" par Jefferies. L'analyste a notamment relevé que le chimiste et sous-traitant de l'industrie pharmaceutique en a désormais fini avec les restructurations et les programmes d'amélioration de l'efficience. Le boulanger industriel Aryzta (+3,2%) tenait la première place.

Les résultats trimestriels publiés par Novartis (+1,1%) mardi semblaient avoir rassuré les analystes de différents établissements bancaires. Bernstein, Société Générale et Deutsche Bank ont remonté l'objectif de cours, avec des recommandations variant entre "neutral", "buy" et "outperform".

Les deux autres poids lourds évoluaient un ton en dessous: Nestlé prenait 0,4%, alors que Roche cédait 0,04%.

Au lendemain de ses chiffres, Kühne+Nagel (+0,7%) continuait d'avoir le vent en poupe. Goldman Sachs a réduit l'objectif de cours, Davy, RBC et Vontobel l'ont relevé. Les recommandations divergent entre "sell", "hold" et "outperform".

Du côté des bancaires, UBS (+0,8%) et Credit Suisse (+0,5%) semblaient se remettre des pertes subies la veille, causées notamment par les résultats décevants de leurs homologues américains Goldman Sachs et Bank of America. En revanche, Julius Bär (+0,1%) restait en retrait. Les résultats trimestriels de Morgan Stanley pourraient insuffler un peu de dynamique à ces titres aujourd'hui.

Les valeurs du luxe Swatch et Richemont (chacune +0,6%) étaient également en forme. Goldman Sachs a relevé l'objectif de cours de Swatch dont les résultats semestriels sont attendus sous peu. BlackRock est entré dans l'actionnariat du groupe genevois et détient désormais 3,01% des titres.

Du côté des perdants, LafargeHolcim (-1,2%) tenait la lanterne rouge. Dufry, Schindler et Vifor cédaient chacun 0,4%, sans information spécifique.

Au niveau du marché élargi, Georg Fischer (+12,2%) s'envolait après la publication de ses chiffres sur les premiers six mois de l'année. Le conglomérat industriel a dépassé les attentes du marché et dégagé un bénéfice net en progression. Toutes les divisions ont contribué à cette performance, Piping Systems tout particulièrement. La direction s'attend à une hausse marquée de la rentabilité pour l'exercice dans son ensemble.

La société de participations Airesis (+6,7%) a indiqué mercredi que le Coq Sportif, dans lequel elle détient plus de trois quarts des parts, a retrouvé l'équilibre opérationnel sur les six premiers mois de l'année, malgré un ralentissement des ventes.

Kudelski (+1,5%) a annoncé hier soir la signature d'un accord de brevet limité avec la société américaine Arris. Les détails financiers de l'opération n'ont cependant pas été divulgués.

Wisekey (-6,7%) chutait après l'annonce de la livraison d'une nouvelle tranche de son capital au fonds américain Global Emerging Markets (GEM). Cette opération intervient dans le dans le cadre de l'accord de souscription conclu entre les deux sociétés. (awp)


 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...