Wall Street ouvre à la hausse

vendredi, 10.03.2017

Wall Street a ouvert en hausse vendredi après la publication de solides chiffres de l'emploi américain pour février: le Dow Jones prenait 0,33% et le Nasdaq 0,53%.

Vers 15h15 GMT, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average prenait 68,86 points à 20.927,05 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 30,75 points à 5.869,56 points. L'indice élargi S&P 500 gagnait 9,98 points, soit 0,42%, à 2.374,85 points.

Jeudi, la Bourse de New York avait terminé proche de l'équilibre à l'issue d'une séance hésitante et attentiste: le Dow Jones avait avancé de 0,01% et le Nasdaq de 0,02%.

Le rapport de l'emploi américain s'est montré positif sur tous les fronts avec notamment 235.000 créations d'emplois, soit bien plus que prévu, une légère décrue du taux de chômage à 4,7% et une nouvelle hausse du salaire horaire moyen.

"Le marché du travail s'améliore, ce qui soutient les perspectives d'un renforcement de la croissance économique", a résumé Patrick O'Hare de Briefing dans une note.

Cela a permis à Wall Street d'essayer de relever un peu la tête après avoir enregistré une série de séances ternes depuis le début de la semaine.

Ces bons chiffres ont également semblé entériner un relèvement des taux de la Réserve fédérale américaine (Fed), que les investisseurs anticipaient déjà très largement, lors de sa prochaine réunion mardi et mercredi.

"Ce rapport solide de l'emploi laisse la Fed sur la voie d'une hausse des taux en mars", a ainsi estimé Mickey Levy, de Berenberg, dans une note avant d'ajouter que cela n'apportait "aucun indice" sur le rythme du resserrement monétaire au-delà.

Southwest recule

Le secteur financier n'en profitait donc que très légèrement, avec au sein du Dow Jones les banques Goldman Sachs en très léger recul de 0,02% à 250,12 dollars et JPMorgan en hausse de 0,24% à 91,74 dollars.

En cours de séance, les analystes prendront connaissance des chiffres de l'exécution budgétaire aux Etats-Unis.

Par ailleurs, "les prix du pétrole rebondissent après deux jours de chute ce qui aide à soutenir l'humeur" du marché, ont ajouté les courtiers de Charles Schwab dans une note.

Jeudi, le baril de brut avait terminé pour la première fois de l'année sous les 50 dollars, souffrant notamment d'inquiétudes sur l'abondance de l'offre après l'annonce d'une nouvelle augmentation de stocks américains déjà à des niveaux records.

Parmi les autres valeurs, la chaîne de magasins de produits cosmétique Ulta Beauty prenait 3,06% à 282,15 dollars après fait état d'un bénéfice net meilleur qu'attendu au dernier trimestre.

Egalement dans la distribution, Zumiez, qui vend notamment des articles pour le skateboard, chutait de 11,90% à 18,50 dollars. Le groupe a annoncé des résultats meilleurs qu'attendu pour le dernier trimestre, mais prévoit des pertes plus importantes que les analystes pour le trimestre en cours.

La compagnie Southwest Airlines, qui a fait part d'une faiblesse de la demande au cours de la deuxième partie du mois de février, perdait 3,02% à 54,66 dollars.

Le marché obligataire montait, le rendement des bons du Trésor à 10 ans baissant à 2,583%, contre 2,607% jeudi soir, et celui des bons à 30 ans à 3,177%, contre 3,188% précédemment. (awp)


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01


...