La Bourse de Zurich optimiste alors que Sunrise décolle

mercredi, 12.08.2020

La bonne humeur est de mise à la Bourse suisse alors que Sunrise captive l’attention des investisseurs.

Du côté des poids lourds, Nestlé (+0,1%) et Roche (+0,2%) évoluaient sous l'indice, contrairement à Novartis (+0,7%). Les bancaires UBS (+1,1%) et Julius Bär (+1,0%) progressaient nettement. (Keystone)

La Bourse suisse gagnait en confiance mercredi, au fur et à mesure que la séance avançait. Après un départ autour des valeurs de clôture, les principaux indices engrangeaient des gains. Sunrise captivait les investisseurs, alléchés par l'offre de reprise de Liberty Global.

L'optimisme était visiblement partagé outre-Atlantique, les trois Futures sur indices américain évoluant clairement dans le vert. Les marchés parieraient sur un accord autour du plan de relance aux Etats-Unis.

"L'évolution des débats entre les démocrates et les républicains au Congrès au sujet du plan de soutien" et "l'évolution de la pandémie des deux côtés de l'Atlantique" restent "les sujets dominants à court terme" sur les marchés, estime Tangi le Liboux, analyste du courtier Aurel BGC.

Au Royaume-Uni, c'est plutôt la soupe à la grimace. L'économie a subi une contraction "record" de 20,4% au deuxième trimestre, frappée par la crise du coronavirus, et subit officiellement une récession. L'Italie fait face à une situation de déflation pour le troisième mois d'affilée, une première depuis 2016.

A 11h00, le Swiss Market Index (SMI) s'enrobait de 0,41% à 10'194,43 points et le Swiss Leader Index (SLI) de 0,38% à 1562,34 points. Le Swiss Performance Index (SPI) prenait 0,38% à 12'637,79 points. Parmi les valeurs vedettes, 23 gagnaient du terrain, six en perdaient. Partners Group faisait du surplace.

Du côté des poids lourds, Nestlé (+0,1%) et Roche (+0,2%) évoluaient sous l'indice, contrairement à Novartis (+0,7%). Les bancaires UBS (+1,1%) et Julius Bär (+1,0%) progressaient nettement. AMS (-2,7%), Alcon (-1,2%) et Temenos (-0,9%) fermaient la marche.

Le marché élargi était à l'honneur mercredi avec la nouvelle du jour: l'offre de reprise du britannique Liberty Global, propriétaire d'UPC, sur l'opérateur Sunrise. La transaction valorise la société à 8,6 milliards de francs. Liberty propose 110 francs par action, ce qui propulsait le titre à 108,7 francs, soit une envolée de 26,1%.

L'offre intervient après la tentative avortée d'acquisition de Sunrise sur UPC, freinée par l'actionnaire allemand Freenet. Ce dernier s'est engagé à servir sa participation de 24% dans le cadre du rachat de Sunrise.

Dans le sillage de cette annonce et malgré la perspective de la création d'un concurrent plus solide, Swisscom gonflait de 1,9%. Le géant des télécommunications était même en tête de la famille SMI/SLI, avec Credit Suisse (+1,8%) et Swatch (+1,6%)

Une ribambelle de petites et moyennes capitalisations ont également publié leurs chiffres. L'équipementier de laboratoires Tecan prenait 1,3% après un premier semestre fructueux. Schmolz+Bickenbach gonflait 1,8% malgré des résultats plombé par le coronavirus. Les banques cantonales de Saint-Gall (+1,6%) et de Glaris (non traité), VZ Holding (+5,7%), Elma (inchangé) ainsi que Kuros (-12,5%) et Addex (-8,6%) ont également publié leurs chiffre semestriels. Ascom (+4,0%) était porté par une commande décrochée en Grande-Bretagne. (AWP)






 
 

AGEFI



...