La Banque WIR voit son bénéfice net lourdement plonger

vendredi, 14.08.2020

L'établissement financier bâlois, WIR, a vu son bénéfice net chuter de près de 36% au premier semestre à 10,5 millions de francs.

Touché de plein fouet par le coronavirus, le résultat d'exploitation est tombé en négatif de 0,17 million, contre un excédent de 17,9 millions un an auparavant. (Keystone)

La Banque WIR a généré un bénéfice net de 10,5 millions de francs au premier semestre, en chute de 35,9% par comparaison avec la même période en 2019. Le groupe bâlois invoque une perte dans le secteur du négoce. Des recettes extraordinaires de 11,8 millions ont permis d'éviter un déclin encore plus marqué, selon un communiqué paru vendredi.

Touché de plein fouet par le coronavirus, le résultat d'exploitation est tombé en négatif de 0,17 million, contre un excédent de 17,9 millions un an auparavant.

La Banque WIR l'explique par la mauvaise tenue des opérations de négoce. Malgré une politique de couverture prudente, la faiblesse de la Bourse a généré une perte de 11,4 millions. Grâce aux réserves de fluctuation constituées au fil des ans, cette perte a pu être aisément compensée dans le résultat.

En revanche, les opérations sur les taux, pilier le plus important de la banque, ont dégagé un résultat en hausse de 16% à 31,5 millions de francs.

Quant aux opérations de commissions et de services elles ont reculé de 10%, à 10,2 millions de francs.

De son côté la base de capital a été renforcée grâce au placement d'actions provenant des propres participations de la banque, pour un montant d'environ 20 millions de francs, auprès de fournisseurs de capitaux.

Sans s'avancer sur les perspectives à l'échelle du groupe pour l'exercice 2020, le directeur général, Bruno Stiegeler, prévoit une contribution au bénéfice de plus d'un million de francs de la relativement nouvelle offre de pilier 3a. (AWP)






 
 

AGEFI



...