Edmond de Rothschild se réorganise, pré-retraites à Genève

mardi, 29.01.2019

La banque Edmond de Rothschild va réorganiser ses activités de back-office et de salle de marché. "Moins de 20 personnes" concernées à Genève.

La banque précise que 90% des employés du back-office (touchés par la réorganisation) se sont vu proposer un départ en pré-retraite. (Keystone)

La banque Edmond de Rothschild (Suisse) SA confirme mardi une réorganisation de ses activités entre Paris et Genève. Elle touche "moins de 20 personnes" dans la Cité de Calvin, qui se voient proposer des mesures d'accompagnement, a indiqué depuis Paris à AWP une porte-parole de l'établissement, à la suite d'informations sur le site de la Tribune de Genève.

La réorganisation porte sur les activités de back-office et de salle de marché (hors Monaco). Elle s'inscrit dans le cadre de la "convergence des métiers mise en place depuis trois ans".

La stratégie "permet de concentrer les flux dans les localisations où la volumétrie et/ou l'expertise est la plus importante, avec les bénéfices attendus en termes de standardisation des processus" et de "réduction des risques", notamment, précise le courriel de la porte-parole.

Ainsi, Genève devient le pôle de change de la banque privée internationale (BPI) tandis que Paris concentre le pôle d'exécution pour compte de tiers pour le groupe.

La banque précise que 90% des employés du back-office (touchés par la réorganisation) se sont vu proposer un départ en pré-retraite. Un transfert "en lien avec les postes ouverts à Paris" a par ailleurs été proposé aux collaborateurs concernés de la salle de marché.

La Tribune de Genève, citant des sources internes et externes, évoque "une vingtaine de postes" touchés. La banque écrit de son côté que "le nombre de personnes à Genève concernés par l'évolution est inférieur à 20". (awp)






 
 

AGEFI



...