Vontobel voit son bénéfice s'envoler en 2018

mardi, 12.02.2019

La banque de gestion Vontobel a enregistré une envolée de son bénéfice net en 2018.

Le bénéfice net s'est inscrit à 232,2 millions de francs, en hausse de 11% sur an.(Keystone)

L'acquisition de la banque Notenstein La Roche, reprise des mains de Raiffeisen, et celle d'un portefeuille de clients de Lombard Odier ont notamment marqué l'exercice écoulé de Vontobel. La croissance organique a également soutenu la performance du groupe zurichois.

Le bénéfice net s'est inscrit à 232,2 millions de francs, en hausse de 11% sur an, indique mardi Vontobel. Apurée des coûts d'intégration de Notenstein La Roche, la hausse a atteint 14% à 249,2 millions. Le produit d'exploitation s'est enrobé de 9,2% à 1,16 milliard de francs.
Le conseil d'administration propose de verser un dividende inchangé de 2,10 francs par action.

Ces chiffres sont mitigés. Le bénéfice net est légèrement supérieur aux prévisions du consensus AWP, alors que le produit d'exploitation est inférieur. Les analystes s'attendaient en moyenne à un dividende relevé à 2,21 francs par action.

En 2018, la banque a attiré des afflux nets d'argent de 5,0 milliards de francs, contre 5,9 milliards l'année précédente. La masse sous gestion s'est étiolée de 3,5% à 171,1 milliards.

La croissance dans la gestion de fortune a dépassé les objectif internes de Vontobel, avec une croissance des entrées nettes d'argent de 6,1%. Dans la gestion d'actif, les afflux sont "bons", affirme le communiqué.

Pour 2019, la direction s'attend à un "environnement difficile", sans toutefois fournir des prévision chiffrée.

Vontobel affirme être toujours en mesure d'atteindre ses objectifs 2020, soit un ratio coût/revenus sous les 72%, un rendement des fonds propres à plus de 14%, des afflux nets entre 4% et 6% et un ratio de fonds propres supérieur à 16%.(awp)






 
 

AGEFI



...