Turquie: la Banque centrale intervient pour soutenir la livre

mardi, 10.01.2017

La Banque centrale turque a décidé mardi de baisser le ratio de réserves de change dans les établissements bancaires du pays, dans une tentative d'enrayer la chute de la livre.

La livre turque bat depuis plusieurs jours des records à la baisse sur fond d'incertitude politique et une série d'attentats meurtriers qui ont frappé le pays.

La Banque centrale turque a décidé mardi de baisser le ratio de réserves de change dans les établissements bancaires du pays, dans une tentative d'enrayer la chute de la livre.

La livre turque bat depuis plusieurs jours des records à la baisse sur fond d'incertitude politique et une série d'attentats meurtriers qui ont frappé le pays.

Pour tenter de mettre fin à cette dégringolade, la Banque centrale a annoncé dans un communiqué mardi avoir baissé de "50 points de base le ratio de réserves de change pour toutes les échéances".

"Avec cette révision, des liquidités de l'ordre d'1,5 milliard de dollars seront injectées dans le système financier", a ajouté la Banque centrale.

A la suite de cette décision, la livre turque, après avoir enregistré une baisse supplémentaire de 2% dans la matinée, a partiellement compensé ses pertes, limitant la baisse à 1,2%, pour s'échanger à 3.75 livres turques face au dollar.

"D'autres mesures pourraient être prises pour maintenir la stabilité des prix et la stabilité financière", a ajouté la Banque centrale.

La livre turque avait perdu 2,46% de sa valeur en cours de journée lundi, une baisse historique qui survient alors que le pays a déjà connu deux attentats depuis le début de l'année.

Ces attaques, qui ont fait 41 morts à Istanbul et à Izmir (ouest), marquent un début d'année 2017 sanglant pour le pays, traumatisé en 2016 par un putsch manqué et une vague d'attentats sans précédent.

Cette baisse coïncide aussi avec le début de l'examen au Parlement turc d'une réforme constitutionnelle pour renforcer les pouvoirs du président Recep Tayyip Erdogan, dont les détracteurs dénoncent la dérive autoritaire.

La nouvelle chute a été enregistrée après la publication d'un rapport de l'agence de notation Moody's prévoyant une importante baisse des bénéfices des banques en 2017.

Début janvier, la livre turque avait chuté à un niveau historique de 3,60 contre le dollar après la publication du taux d'inflation pour le mois de décembre 2016, qui avait atteint 8,53% par rapport à décembre 2015, bien au-dessus de l'objectif de 5% de la Banque centrale.

En novembre, celle-ci avait relevé, pour la première fois depuis janvier 2014, son principal taux directeur (+50 points de base) pour maintenir à flot la devise turque. - (awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...