Malgré les risques, la BCE va arrêter son programme de soutien à l'économie

mardi, 11.12.2018

La Banque centrale européenne doit entériner jeudi l'arrêt de son programme historique de rachats d'actifs lancé en 2015, mais l'accumulation de risques devrait la pousser à temporiser avant de retirer son soutien à l'économie.

A lui seul, l'abandon des achats nets de dette privée et publique constitue un tournant majeur.(Keystone)

Annoncée avant l'été mais effective fin décembre, la fin de ce programme appelé QE "intervient à un moment où la conjoncture en zone euro montre des signes de faiblesse. La BCE devra s'en expliquer", estime Holger Schmieding, économiste chez Berenberg.

A lui seul, l'abandon des achats nets de dette privée et publique constitue un tournant majeur, alors que l'institut de Francfort a injecté 2600 milliards d'euros par ce biais depuis mars 2015.

Si cet effort inédit a facilité l'accès au crédit, permettant de soutenir l'activité et écarter le spectre de la déflation, il s'avère moins justifié maintenant que la zone euro en est à une cinquième année consécutive de croissance.

Pas question pour autant de durcir nettement la politique monétaire, tant les nuages s'amoncellent sur l'économie. Au contraire, la BCE "va laisser ses options ouvertes quant à la trajectoire future de sa politique", pronostique Capital Economics.(awp)






 
 

AGEFI



...