Prêts géants TLTRO: la BCE alloue un montant plus élevé que prévu

jeudi, 22.09.2016

La Banque centrale européenne a annoncé avoir alloué 45,3 milliards d'euros à 249 banques européennes dans le cadre de sa deuxième série de prêts géants.

Lors du précédent prêt lancé fin juin, la BCE avait prêté un total de 399,3 milliards d'euros à 514 banques. - (Reuters)

La Banque centrale européenne (BCE) a annoncé jeudi avoir alloué 45,3 milliards d'euros à 249 banques européennes dans le cadre de sa deuxième série de prêts géants visant à encourager le crédit en zone euro.

Ce montant est nettement supérieur au consensus des analystes. La banque ING tablait sur une allocation d'environ 25 milliards d'euros.

Sur cette allocation, la quantité nette d'argent distribué s'élève à 34 milliards d'euros, précise la BCE, le reste de la somme ayant été utilisée par les banques pour rembourser d'anciens crédits accordés par l'institution de Francfort, mais à des conditions moins avantageuses.

Lors du précédent prêt lancé fin juin, la BCE avait prêté un total de 399,3 milliards d'euros à 514 banques.

L'afflux d'argent frais dans le circuit financier avait été cependant moins important qu'en septembre, à 31,42 milliards d'euros, puisque les banques ont utilisé quelque 370 milliards d'euros pour rembourser d'anciens crédits.

Cette nouvelle série de prêts bon marché à long terme (quatre ans), baptisé TLTRO II, a été lancée en remplacement d'une première édition de huit prêts trimestriels entamée en septembre 2014.

Cette distribution d'argent permet aux banques de la zone euro d'emprunter gratuitement auprès de l'institution monétaire, le taux appliqué à ce prêt étant fixé à 0%. Sous certaines conditions, le taux peut descendre jusqu'à -0,40%, ce qui signifie que les banques peuvent gagner de l'argent en empruntant auprès de la banque centrale.

La BCE espère ainsi encourager les banques à faire circuler ces fonds sous forme de crédit.

Le dispositif fait partie d'une vaste palette d'outils mise en oeuvre par la BCE pour faire repartir l'économie et l'inflation toujours très faible dans la zone euro.

Le programme actuel prévoit encore deux prêts trimestriels d'ici à mars 2017. - (awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 

...