La Banque centrale chinoise réduit le taux de réserves obligatoires des banques

vendredi, 04.01.2019

La Banque centrale chinoise a annoncé vendredi une nouvelle réduction, d'un point de pourcentage, du taux de réserves obligatoires des banques, une mesure de soutien à l'économie dans un contexte de guerre commerciale Pékin-Washington.

Selon la Banque centrale chinoise, la baisse du taux de réserves obligatoires permettra de libérer 800 milliards de yuans de fonds supplémentaires.(Keystone)

L'initiative de la Banque centrale chinoise (PBOC) vise à encourager les établissements financiers à accorder davantage de crédits aux petites et très petites entreprises, et plus globalement au secteur privé.

Le taux de réserves obligatoires est la part des dépôts que les banques sont tenues de garder dans leurs coffres. Il sera abaissé de 0,5 point le 15 janvier, puis de 0,5 point le 25 janvier 2019, a indiqué la PBOC dans un communiqué.

Cette décision vise "à poursuivre le soutien au développement de l'économie réelle, à optimiser la liquidité et à abaisser les coûts de financement", a-t-elle souligné.

Selon la Banque centrale, la baisse du taux de réserves obligatoires permettra de libérer 800 milliards de yuans (102 milliards d'euros) de fonds supplémentaires.

La PBOC souligne notamment le besoin de liquidité nécessaire en prévision du Nouvel an chinois, qui tombe cette année le 5 février. La consommation connaît traditionnellement un pic autour de l'événement, la principale fête chinoise de l'année.

La dernière initiative de la banque centrale ne devrait cependant pas peser sur le yuan, sous-entend l'institution, soulignant qu'elle poursuivra une politique monétaire "prudente".
La PBOC avait réduit à quatre reprises en 2018 le taux de réserves obligatoires pour certaines banques.

Pékin cherche notamment à amortir l'impact économique de la guerre commerciale avec Washington. Le président américain Donald Trump impose depuis l'an passé des droits de douane punitifs sur des produits chinois représentant 250 milliards de dollars d'importations annuelles, soit environ la moitié des exportations de la Chine vers les Etats-Unis.(awp)






 
 

AGEFI



...