Argentine: ces mauvais signaux

jeudi, 02.08.2018

La banque centrale a fait passer à 40% son taux qui s’établissait encore à 27,25% il y quelques jours.

Matthias Jenzer*

Matthias Jenzer

Ces derniers temps, les «gauchos» n’avaient pas très envie de danser. Et pas seulement à cause du football, mais aussi parce qu’un nouveau tremblement de terre économique a secoué le pays. Et pourtant tout était sensé s’arranger avec le nouveau président.

Le marteau est tombé le 5 mai!...






 
 

AGEFI




...