La situation tendue du côté des crédits pousse les banques centrales à agir

mardi, 10.03.2020

La baisse de taux surprise de la Fed de 50 points de base peut bien avoir déclenché un mouvement dont l’ampleur et l’étendue reste néanmoins incertaine.

Christian Affolter

Franck Dixmier. Le directeur des gestions obligataires d'Allianz GI estime que la BCE se doit d'agir.

Le scénario catastrophe serait une réaction en chaîne. Les entreprises subissant une forte contraction de revenus, voire un arrêt total de la production ne sont plus en mesure d’assurer le paiement des intérêts sur leurs crédits, pouvant même conduire vers des défaillances totales. La part...






 
 

AGEFI



...