Les entreprises genevoises s'en sont plutôt bien sorties en 2018

mardi, 16.04.2019

La 19e enquête conjoncturelle de la CCIG révèle que, 36% des sociétés genevoises qualifient l'année 2018 de "bonne à très bonne".

Dans l'ensemble, l'année 2018 a dépassé les attentes des entreprises genevoises. (Keystone)

Près de la moitié (44%) des entreprises genevoises ont augmenté leur volume d'affaires l'an dernier. Dans l'ensemble, selon un sondage publié mardi, l'année 2018 a dépassé leurs attentes, mais les résultats apparaissent contrastés en fonction des branches.

La 19e enquête conjoncturelle de la Chambre de commerce, d'industrie et des services de Genève (CCIG) révèle que, sur la base des 514 réponses reçues parmi les 2300 entreprises consultées, 36% des sociétés qualifient l'année 2018 de "bonne à très bonne". C'est moins qu'en 2017, lorsque ce taux avait atteint 46%.

L'exercice écoulé a été jugé "difficile à très difficile" par 29% des répondants (28% en 2017). Dans l'ensemble, les très petites entreprises (moins de neuf employés) ont galéré, à l'inverse des plus grandes.

Une entreprise sur sept (14%) fait état d'une hausse de plus de 10% de son volume d'affaires. Un peu moins d'une sur deux (44%) signale une augmentation - quelle qu'en soit la proportion - et un peu plus d'une sur quatre (28%), une diminution. La rentabilité a crû également, mais dans une moindre proportion (pour 35% des sondés).

L'amélioration des affaires a surtout été nette dans les ressources humaines, la santé, l'assurance, le bâtiment et l'industrie. A l'opposé, les médias et arts graphiques ainsi que l'horlogerie, le négoce et le tourisme ont davantage souffert que la moyenne.

Sur le plan des effectifs, 28% des entreprises ont embauché en 2018 et 13% réduit le nombre de leurs postes. Dans l'ensemble, plus une entreprise est grande, plus elle a eu tendance à recruter. Les entreprises ayant diminué la voilure se retrouvent surtout dans les médias/arts graphiques, l'horlogerie et le commerce de détail.

Pour 2019, l'optimisme est globalement de mise: 48% des sondés s'attendent à une hausse de leur volume d'affaires et 43% à une meilleure rentabilité. (awp)






 
 

AGEFI



...