Kuros Biosciences réduit ses pertes semestrielles

mercredi, 05.09.2018

Kuros Biosciences est parvenu à réduire sa perte nette d'un quart sur un an sur les six premiers mois de l'année, à 5,2 millions de francs. Les ventes de son substitut osseux Magnetos ont débuté aux Etats-Unis et en Europe.

Le laboratoire de Schlieren explique avoir en outre profité d'un effet fiscal favorable.(keystone)

Alors que le déploiement commercial de son substitut osseux Magentos se poursuit aux Etats-Unis et en Europe, Kuros Biosciences est parvenu à réduire sa perte nette d'un quart sur un an sur les six premiers mois de l'année, à 5,2 millions de francs. 

"Nous avons poursuivi avec succès la nouvelle voie pour Kuros pendant la première moitié de 2018, progressant sur tous les fronts", s'est félicité dans un communiqué son patron Joost de Bruijn.

Le chiffre d'affaires a fondu de près de moitié à 274'000 francs et les coûts de recherche et développement (R&D) ont augmenté dans les mêmes proportions à 3,1 millions. En revanche, les frais généraux ont pu être ramenés à 4,1 millions (-39,7%). Le laboratoire de Schlieren explique avoir en outre profité d'un effet fiscal favorable.

La position nette des liquidités se montait fin juin à 9,7 millions de francs, contre 21,4 millions un an plus tôt.

Pour la suite des opérations, Kuros indique avoir décroché l'autorisation de commercialisation de Magnetos sous sa forme pâteuse (Putty) pour le marché américain et avoir reçu le marquage CE en Europe.

Par ailleurs, la société prépare une étude de phase II sur son dispositif de fusion spinale Fibrin-PTH, pour laquelle le financement est déjà assuré.

Kuros va cependant émettre 370'000 nouveaux titres pour les anciens détenteurs de Xpand Biotechnology, un paiement d'étape lié à la fusion et déclenché par le début de la commercialisation de Magnetos Putty en Europe.(awp)






 
 

AGEFI




...