«En Suisse, nous allons perdre notre dernier organisme notifié»

mercredi, 04.12.2019

Kim Rochat, fondateur de Medidee Services, tire la sonnette d'alarme quant à la dépendance de la Suisse à l’UE pour la validation de la conformité des dispositifs médicaux.

Elsa Floret

Kim Rochat, fondateur de Medidee Services à Lausanne.

Il existe une incohérence - au niveau suisse et européen - dans le domaine du dispositif médical.
 
«La Suisse présente désormais un sérieux handicap, en matière d'organisme notifié pour la certification dans le domaine medtech à l’heure où elle va peut-être perdre son dernier...






 
 

AGEFI




...