Kapten augmente la marge de ses chauffeurs pour contrer Uber en Suisse

jeudi, 04.07.2019

Kapten, plateforme de véhicules de tourisme avec chauffeur appartenant à Mercedes et BMW, augmente en Suisse la marge de ses chauffeurs et baisse ses tarifs pour ses clients. Une nouvelle stratégie offensive face à son rival Uber.

Kapten adopte nouvelle stratégie offensive face à son rival Uber.

La plateforme de véhicules de tourisme avec chauffeur Kapten poursuit son développement avec deux évolutions majeures effectives en Suisse: des prix à la baisse pour les clients et des marges plus élevées pour les chauffeurs.

Après son lancement à Genève en février dernier et à Lausanne en mai, Kapten renforce ses ambitions face à Uber via une stratégie offensive: le tarif des courses baisse de 15% et la marge des chauffeurs augmente, avec une commission prélevée de 15% seulement contre 25% pour son principal concurrent et contre 23,2% jusqu’à présent chez Kapten.

«Nous voulons démontrer qu’il est possible d’offrir à la fois le meilleur prix pour les clients et la meilleure marge pour les chauffeurs», déclare Frédérique Delahaye, directrice générale.

En pratiquant des prix inférieurs à la concurrence, Kapten entend fidéliser ses clients et recruter plus largement de nouveaux utilisateurs. «Des chauffeurs satisfaits et motivés sont enclins à délivrer un service dépassant les standards de qualité. Cela nourrit la croissance et renforce l’effet vertueux de ce modèle », ajoute Frédérique Delahaye.

Kapten appartient aux groupes Daimler et BMW Kapten se démarque par son approche locale. « Nous opérons via notre filiale Suisse et payons tous nos impôts et taxes en Suisse. Nous avons à cœur de nous intégrer à l’économie locale et d’apporter une réelle plus-value à Genève et Lausanne», souligne sa directrice.

Fondé en 2012, Kapten est le leader français des plateformes de véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC) et opère à Paris, Lyon, sur la Côte d’Azur, à Lisbonne, Londres, Genève et Lausanne. Kapten a l’ambition de devenir le leader européen des VTC en multipliant par cinq d’ici 2020 les chiffres actuels qui affichent déjà plus de deux millions de clients et 20 000 chauffeurs en Europe. 






 
 

AGEFI



...