La Fed prolonge ses interventions sur le marché interbancaire

samedi, 23.11.2019

Jusqu'au 12 décembre au moins, la Fed entend offrir au rachat 120 milliards de dollars par jour en opérations de mise en pension à un jour et à terme.

Ces mesures font suite aux difficultés rencontrées en septembre sur le marché interbancaire au jour le jour. (Keystone)

La Réserve fédérale (Fed) de New York a annoncé vendredi qu'elle prolongeait encore ses interventions sur le marché interbancaire jusqu'en janvier afin d'éviter des tensions sur les taux d'intérêt à court terme.

La Fed de New York, en charge des opérations de marché de la Banque centrale, "va effectuer une série d'opérations de mise en pension à un jour et à terme (repos) au moins jusqu'en janvier de l'année prochaine pour s'assurer que l'offre de réserves reste abondante (...) et pour atténuer le risque de tensions du marché monétaire", selon un communiqué.

Ainsi jusqu'au 12 décembre au moins, selon un calendrier fourni par l'institution, la Fed entend offrir au rachat 120 milliards de dollars par jour en opération de "repos" pour palier à ces problèmes de liquidités qui avaient commencé en septembre.

Elle va aussi procéder à des opérations de rachat à terme de bons du Trésor et d'obligations adossées à des créances immobilières, trois fois par semaine jusqu'au 12 décembre pour un montant situé à chaque fois entre 15 et 35 milliards de dollars.

Ces mesures font suite aux difficultés rencontrées en septembre sur le marché interbancaire au jour le jour, qui avaient poussé les taux d'intérêt sur cette source d'approvisionnement en liquidités à court terme à des niveaux très largement supérieurs au taux d'intérêt directeur de la Fed.

Celui-ci est compris entre 1,50% et 1,75% depuis la dernière baisse des taux d'un quart de point intervenue le 30 octobre.

Depuis les interventions de la Fed, un calme relatif est revenu sur le marché du refinancement à très court terme.

C'est la quatrième fois que la Fed de New York prolonge ou augmente ses interventions sur le marché interbancaire, Jerome Powell, le patron de la Fed, ayant assuré que seulement "des facteurs techniques" expliquaient ces tensions sur les taux.

Pour regonfler le bilan de ses actifs, la Fed a aussi récemment annoncé qu'elle allait de nouveau acheter d'importants volumes de bons du Trésor à hauteur de 60 milliards par mois jusqu'au 2e trimestre 2020.






 
 

AGEFI




...