Johnson & Johnson: de bonnes ventes font flamber les bénéfices trimestriels

mardi, 18.10.2016

Johnson and Johnson a annoncé des résultats au troisième trimestre meilleurs qu'attendu. Les bonnes ventes ont permis de neutraliser l'impact du dollar fort et des difficultés au Venezuela.

Le bénéfice net a bondi de 27,2% à 4,27 milliards de dollars, pour un chiffre d'affaires de 17,82 milliards de dollars, en hausse de 4,2%. - (Reuters)

Le groupe américain de produits pharmaceutiques et d'hygiène Johnson and Johnson (JNJ) a annoncé mardi des résultats au troisième trimestre meilleurs qu'attendu, en raison de bonnes ventes, lui ayant permis de neutraliser l'impact du dollar fort et des difficultés au Venezuela.

Le bénéfice net a bondi de 27,2% à 4,27 milliards de dollars, pour un chiffre d'affaires de 17,82 milliards de dollars, en hausse de 4,2%.

Mais hors impact des taux de change, le chiffre d'affaires a progressé de 4,3% sur le troisième trimestre, fait valoir le groupe qui pâtit depuis plusieurs trimestres du renchérissement du dollar que n'arrive pas à compenser la baisse des prix des matières premières utilisées dans la fabrication de ses produits.

Le groupe a également été freiné lors des trois derniers mois par des cessions et des désinvestissements, un coup de mou des ventes des traitements contre l'hépatite C et des difficultés au Venezuela notamment pour ses produits de grande consommation.

Le bénéfice par action ajusté trimestriel, référence en Amérique du nord, est ressorti à 1,68 dollar contre 1,65 dollar attendu en moyenne par les analystes. Ces derniers tablaient également sur un chiffre d'affaires autour de 17,74 milliards de dollars.

Fort de cette solide performance, Johnson & Johnson, dont un modèle de pompes à insuline vendu aux Etats-Unis et au Canada est vulnérable à de potentielles attaques informatiques, a relevé le bas de la fourchette de sa prévision de bénéfice par action annuel. Celui-ci devrait être compris désormais entre 6,68 et 6,73 dollars contre de 6,63 à 6,73 dollars auparavant.

Quant au chiffre d'affaires, il devrait toujours s'établir entre 71,5 et 72,2 milliards de dollars.

A Wall Street, l'action gagnait 0,81% à 119,45 dollars vers 11H15 GMT dans les échanges électroniques précédant l'ouverture de la séance.

La division pharmacie, qui représente 47,1% des ventes, reste la locomotive: elle a enregistré une hausse de 9,2% de ses recettes trimestrielles à 8,4 milliards de dollars, grâce aux ventes des anti-cancéreux Imbruvica (leucémie) et Darzalex (myelome multiple) et de l'anticoagulant Xarelto

Le chiffre d'affaires de la division équipements médicaux (34,6% des revenus), en pleine restructuration, a très légèrement augmenté (+1,1% à 6,16 milliards de dollars).

A l'inverse, la division produits de grande consommation, dont le portefeuille comprend les marques Neutrogena, Aveeno et Tylenol, a vu son chiffre d'affaires baisser de 1,6% à 3,26 milliards de dollars lors du trimestre sous revue. - (awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...