Les minières: un secteur à surveiller

mardi, 22.09.2020

investissement. Nombre d’analystes ont placé aujourd’hui les titres de ce secteur à «surpondérer».

Pierre-François Donzé*

Alors que, depuis le début de l’année, l’indice des minières accuse toujours un retard de 17% sur le SP500, le cours de pratiquement tous les métaux est en progression sur la même période.

L’argent est en hausse de 50%, le fer de 37% proche de son plus haut. L’or, le palladium, le cuivre et l’acier progressent quant à eux en moyenne de près de 15% sur l’année.

Quatre arguments

Nombre d’analystes ont placé aujourd’hui les titres du secteur à «surpondérer» et l’argumentaire tient en 4 points:

1) la production industrielle progresse en Chine, principal consommateur soutenu par les plans de relance du gouvernement.

2) le prix des matières premières est stable voire en hausse.

3) les attentes d’inflation vont progressivement passer positives ce qui constitue un soutien pour le prix des commodities.

4) le dollar reste faible ce qui soutient également leur cours. L’avis de presque tous les grands établissements bancaires américains convergent indépendamment des leurs positionnements dans le cycle économique. En Europe, l’effet positif pourrait être encore plus marqué sur le secteur puisque trois quarts des titres miniers sont basés en Angleterre. La consolidation de leurs résultats en livre sterling devrait doper ces effets positifs car la faiblesse de la livre, dans le contexte des négociations difficiles sur le Brexit, pèse sur la monnaie anglaise.

Attention à la volatilité

Les principaux ratios financiers du secteur présentent de plus une décote sur l’indice.

Un secteur à suivre mais attention à sa forte volatilité et au risque qui en découle.

*Gérant discrétionnaire à la banque Bonhôte






 
 

AGEFI



...