Intershop voit son bénéfice net progresser de 11%

mercredi, 29.08.2018

Les ventes de propriété ont permis à Intershop d'enregistrer une hausse de 11% de son bénéfice net au cours des six premiers mois de l'année.

En fin de semestre, le portefeuille d'Intershop comptait 55 propriétés en incluant les projets en développement et de promotion. (keystone)

La société immobilière Intershop a enregistré une hausse de 11% de son bénéfice net au premier semestre à 32,7 millions de francs. En raison de ventes de propriétés l'année dernière, le revenu des immeubles a toutefois diminué.

Les revenus nets des immeubles a légèrement diminué à 39,0 millions, soit 0,6 million de moins. Le résultat opérationnel (Ebit) a par contre bondi de 28,8% à 46,9 millions, a indiqué la société mercredi.

Les charges des immeubles ont diminué de 3,1% à 4,7 millions tandis que les coûts en personnel ont augmenté de 9,7% à 5,5 millions en raison de l'embauche de nouveaux collaborateurs. Les charges administratives ont de leur côté diminué de 2% à 1,4 million.

Grâce à des progrès dans la mise en location, le taux de vacance a reculé à 9,7%, contre 11% en fin d'année dernière.

En fin de semestre, le portefeuille comptait 55 propriétés en incluant les projets en développement et de promotion. La valeur du portefeuille atteignait 1,36 milliard de francs, en légère hausse de 0,6 million sur un an. La rentabilité nette du portefeuille a atteint 5,5%.

Les revenus des loyers sont répartis comme suit: 50% pour une utilisation comme bureaux ou espaces de formation, 30% pour la logistique et le commerce, 6% pour des magasins et la restauration et 14% pour les habitations et parking.

Malgré une demande stimulée par une évolution économique positive, le dynamisme des activités de nouvelles constructions freine une détente sur le marché de la location, explique Intershop dans son communiqué. La société s'attend toutefois à un léger recul de son taux de vacance au deuxième semestre. Par contre, celui-ci sera ensuite à nouveau en hausse avec le départ d'un important locataire au premier semestre 2019.

Dans l'ensemble, l'année devrait terminer sur un résultat opérationnel positif, qui permettra de maintenir la politique de dividende attrayante. (awp)






 
 

AGEFI



...