Le drone, arme de lutte biologique pour protéger les cultures

dimanche, 10.05.2020

Incontournable du domaine agricole avec sa centaine de sociétés filles, Fenaco veut tirer le meilleur potentiel des drones.

Sophie Marenne

L’OptiDrone en plein largage de sphères biodégradables remplies d’œufs de trichogrammes au-dessus d’un champ de maïs.

Il n’y a pas que les start-up qui s’intéressent aux drones agricoles. La coopérative bernoise aux 10.000 collaborateurs Fenaco a déjà développé plusieurs applications. La première, nommée OptiDrone, lutte contre la pyrale du maïs en larguant des larves de trichogrammes. «L’utilisation de cette...






 
 

AGEFI



...