Les sociétés pourront employer 8500 spécialistes d'Etats tiers

mercredi, 27.11.2019

En 2020, 4500 permis B et 4000 permis de séjour de courte durée pourront être délivrés à des spécialistes extra-européens.

Les entreprises suisses pourront recruter 8500 spécialistes extra-européens en 2020. (Pixabay)

Les entreprises suisses pourront recruter 8500 spécialistes extra-européens en 2020. Le Conseil fédéral a décidé mercredi de maintenir les contingents de 2019 et a adopté la révision de l'ordonnance ad hoc. Il a aussi fixé un plafond pour les ressortissants britanniques en cas de Brexit désordonné.

Dès le 1er janvier 2020, 4500 permis B et 4000 permis de séjour de courte durée (livret L) pourront être délivrés. Si ces maximaux ne sont pas atteints, les autorisations pourront être octroyées ultérieurement. Le gouvernement a tenu compte des besoins de l'économie et de l'état actuel des contingents 2019.

En 2014, la limite était de 3500 permis B et 5000 permis L. Après l'acceptation de l'initiative de l'UDC, les contingents avaient été revus à la baisse: en 2015 et 2016, le plafond avait été fixé à 2500 permis B et 4000 permis L. Ils avaient ensuite été relevés par étapes pour répondre aux demandes des entreprises.

La Conférence des chefs des départements cantonaux de l'économie publique se félicite des chiffres annoncés. Le relèvement opéré en 2019 a permis de détendre quelque peu la situation, communique-t-elle. Les cantons et les milieux économiques ont besoin d'une certaine continuité. Selon les directeurs cantonaux, il faut maintenir ce niveau de contingent pour ces prochaines années.

Ressortissants britanniques

Le Conseil fédéral a également fixé à 3500 le nombre maximal de travailleurs britanniques, dont 2100 au bénéfice d'une autorisation B et 1400 avec un livret L. Ce contingent ne sera pris en compte que si le Royaume-Uni quitte l'UE sans accord. Si la sortie se fait par une négociation, l'accord de libre circulation des personnes continuera de s'appliquer pendant la période transitoire convenue.

Le gouvernement a encore arrêté les nombres maximaux pour les prestataires de services provenant de l'UE et de l'AELE dont la durée de la mission en Suisse dépasse 90 ou 120 jours par an. Les plafonds demeurent inchangés: 500 permis B et 3000 permis L. Leur attribution continuera de se faire sur une base trimestrielle. (awp)






 
 

AGEFI




...