Recul inédit du nombre d’actifs occupés depuis 1993

jeudi, 20.08.2020

Il faut remonter à 1993 en Suisse pour voir une baisse plus importante nombre de personnes actives occupées que celle enregistrée deuxième trimestre 2020.

Le taux de chômage selon les critères du Bureau international du travail (BIT) a progressé, passant de 4,2% à 4,6% dans la période sous revue, selon les derniers chiffres publiés par l'Office fédéral de la statistique (OFS) jeudi.

Le nombre de personnes actives occupées a enregistré un recul de 1,6% entre le deuxième trimestre 2019 et le deuxième trimestre 2020, soit la baisse la plus importante depuis 1993.

En termes d’équivalents plein temps (EPT), la contraction sur un an correspond à 1,2% (-0,4% chez les hommes et -2,4% chez les femmes).

Après correction des variations saisonnières, le nombre d’actifs occupés et celui des EPT ont régressé de 2,5% et de 2,2% respectivement dans la période sous revue.

Les étrangers davantage pénalisés

Le nombre de personnes actives occupées de nationalité suisse est tombé de 2,4%, tandis que celui des actifs occupés de nationalités étrangères s’est légèrement accru de 0,2%.

Au second trimestre 2020 la Suisse déplorait 223’000 personnes au chômage selon les normes du BIT, soit 17’000 de plus qu’un an auparavant.

A titre de comparaison le taux de chômage s’est hissé de 6,6% à 6,9% sur la même période en zone euro.

En septembre l’OFS publiera des analyses plus détaillées sur l’évolution du marché de l’emploi sous l’effet de la pandémie.(awp)






 
 

AGEFI



...