Idorsia veut lever 575 millions pour préparer le lancement du daridorexant

jeudi, 08.10.2020

Idorsia prévoit de lever 575 millions de francs au travers d'une augmentation de capital pour lancer la commercialisation de son médicament contre l'insomnie.

Idorsia prévoit de lever 575 millions de francs au travers d'une augmentation de capital.(Keystone)

En levant 575 milliosn de francs, le laboratoire Idorisa pourra  alimenter les derniers préparatifs avant un lancement commercial par l'héritier d'Actelion d'un premier médicament: le daridorexant contre l'insomnie.

Le couple Jean-Paul et Martine Clozel à la tête du laboratoire rhénan a d'ores et déjà prévu d'exercer l'intégralité de ses droits de souscription, de manière à maintenir leur participation au niveau de 28,4%, précise un communiqué diffusé jeudi.

La société d'Allschwil profite de l'occasion pour dévoiler des résultats préliminaires sur les neuf premiers mois de l'année.

Les frais opérationnels doivent s'être inscrits entre 350 et 360 millions de francs, dont 113 à 123 millions sur le seul troisième trimestre. Cette combustion de trésorerie très partiellement compensée par des revenus de 66 millions (dont 8 millions au troisième partiel) auront ramené les réserves de liquidités autour de 816 millions.

L'endettement au 30 septembre aura atteint 585 millions de francs.

"L'augmentation de capital (...) va combler les lacunes de trésorerie jusqu'à ce que nous puissions générer nos propres revenu commerciaux et que nous ayons accès à des alternatives pour financer l'entreprise au-delà du franchissement du seuil de l'équilibre", assure le directeur financier André Muller, cité dans le communiqué.

Concrètement, Idorsia entend émettre 23,8 millions de nouvelles actions d'une valeur nominale de cinq centimes chacune, équivalent à 16,7% du capital-actions en circulation. Les actionnaires se verront offrir un droit de souscription par titre détenu après la clôture de la Bourse lundi 12 octobre et il faudra six de ces droits pour acquérir une nouvelle nominative.
La période d'exercice des droits de souscription s'étalera entre le 13 et le 20 octobre. Les titres n'ayant pas trouvé preneur pourront être proposés publiquement. Le prix et le nombre définitif de nouvelle parts seront déterminés à l'issue du processus de constitution du carnet d'offre.(AWP)






 
 

AGEFI



...