Idorsia lance des recherches avancées dans le domaine de l'insomnie

lundi, 11.06.2018

Idorsia a enrôlé les premiers patients pour une étude clinique de phase III sur le nemorexant, lançant ainsi son programme avancé de recherche sur ce traitement expérimental contre l'insomnie.

Les troubles du sommeil se manifestent souvent au cours des dernières périodes de la vie, vers 65 ans.(keystone)

L'étude doit porter sur pas moins de 1800 patients adultes ou âgés et se déroulera sur une période de deux ans.

Un premier volet portera sur des dosages de 25 et 50 mg, administrés pendant trois mois, écrit lundi Idorsia. Le second étudiera l'efficacité des dosages de 10 et de 25 mg. Le programme, destiné à servir de support aux demandes d'homologation, prévoit encore une extension sur 40 semaines pour chacun de ces trois dosages.

Le laboratoire de Bâle-Campagne précise que les troubles du sommeil se manifestant souvent au cours des dernières périodes de la vie, quelque 40% des patients étudiés seront âgés de 65 ans ou plus. L'insomnie se caractérise par une qualité de sommeil insatisfaisante pendant au moins trois jours par semaine et sur une période de trois mois ou plus, dont découle un impact négatif sur la vie quotidienne des personnes.

"Il existe des traitements contre l'insomnie, mais ceux-ci s'accompagnent d'effets secondaires, présentent une efficacité limitée ou ne sont pas adaptés pour un usage prolongé", souligne le docteur Thomas Roth, spécialiste des troubles du sommeil à l'Hôpital Henry Ford à Detroit, cité dans le communiqué.

Le cabinet de conseil Globaldata estimait en 2015 à quelque 13 millions le nombre de personnes traités de manière médicamenteuse pour insomnie aux Etats-Unis à l'horizon 2020.(ats)






 
 

AGEFI



...