HSBC veut recruter dans la banque privée, notamment en Suisse

mercredi, 22.08.2018

HSBC veut augmenter ses effectifs de 9% dans ses activités de gestion de fortune. "Une vingtaine de postes" seront créés en Suisse et au Luxembourg.

Le géant bancaire britannique HSBC veut recruter jusqu'à 240 personnes. (keystone)

Le géant bancaire britannique HSBC lance une campagne de recrutement dans ses activités de gestion de fortune. Jusqu'à 240 personnes seront engagées, soit une augmentation de 9% de l'effectif de la banque privée du groupe. En Suisse et au Luxembourg, "une bonne vingtaine de postes" seront créés, a précisé à AWP un porte-parole, sans fournir davantage de détails.

Les nouveaux postes couvrent principalement des domaines tels que le conseil aux clients et les produits et services d'investissement, précise mercredi HSBC dans un communiqué. La grande banque prévoit de créer une centaine de postes en Europe et au Moyen-Orient. Sur le Vieux continent, le Royaume-Uni, l'Allemagne, la France et les Iles anglo-normandes sont également concernés.

La majorité des engagements se fera toutefois dans la région Asie-Pacifique, zone d'influence naturelle de HSBC (Hong Kong & Shanghai Banking Corporation). L'Asie est considérée comme un eldorado pour cette activité.

La banque privée de HSBC occupe près de 3000 personnes et totalise une masse sous gestion de 330 milliards de dollars (325 millions de francs).

Après des années de turbulences liées aux fuites de l'ex-informaticien Hervé Falciani, le groupe a revu sa stratégie pour la gestion de fortune, se concentrant sur une vingtaine de pays et sur les clients riches (5 millions à investir) et ultra-riches (50 millions). (awp)






 
 

AGEFI



...