Heureuse d’être femme!

mercredi, 25.09.2019

Céline Renaud*

Céline Renaud

Un dimanche matin il y a plus de dix ans dans un hôtel au bord du lac de Côme, je participe à un séminaire de chiropractie. L’orateur appelle sur scène une jeune femme. Après quelques mots échangés avec elle, il demande à sa propre épouse de venir sur scène pour reprendre la conversation avec cette jeune femme alors que lui se retire de la scène. 

L’attitude de la jeune femme change totalement. Elle devient beaucoup plus fluide et naturelle. Nous apprenons qu’elle a grandi avec son père qui voulait un garçon à sa place et elle l’a ensuite suivi dans l’entreprise familiale...  dans l’automobile! Et dès qu’elle parle à un homme, elle développe un comportement d’homme et se met en défense ou en concurrence. Alors qu’elle en prend conscience, tout dans son attitude change et elle devient instantanément une très belle femme. 

Une chose similaire s’est produite pour un jeune homme élevé seul par sa mère qui a été blessée par des hommes. Et ce jeune homme avait une douceur peut-être un peu trop accrue et une attitude trop féminine par rapport à sa nature profonde. Il était cependant sincèrement attiré par des femmes. Mais elles ne l’étaient pas vraiment par lui plus que pour être un bon ami. Le fait de prendre conscience de tout cela lui a permis de changer instantanément pour être congruent avec sa nature profonde.

C’est la même chose en entreprise. Nous devons être en adéquation avec qui nous sommes sans avoir à se modifier et enfiler un masque qui ne nous correspond pas. Il est très régulièrement attendu que nous supprimions toute émotion de nos échanges professionnels. Et pourtant c’est une constituante essentielle à la nature féminine principalement. Les émotions sont comme un fioul énergétique, de motivation ou moteur pour piloter et conduire une équipe ou un projet. Je crois en la valeur des émotions comme catalyseur afin de faire aboutir rapidement et qualitativement un projet. Je crois en la diversité des personnes, des genres et des caractères pour déplacer des montagnes et rencontrer des succès inespérés!

Il y a quelques années, lors d’une conversation avec notre distributeur néerlandais, il me dit avoir de la chance d’être un grand homme blanc mince et ne souffrait donc pas de préjugés pour atteindre le succès. Sa phrase m’a alors donné beaucoup à réfléchir. Se pouvait-il qu’il ait insinué que je n’avais pas autant de succès que lui car je suis une femme ronde de surcroît? Il est vrai que j’ai rencontré des inégalités salariales et subi des moqueries contre les femmes. Mais comme le disent si bien les enfants: «Celui qui dit, c’est celui qui est!». Et si je par le passé je m’identifie à cette jeune femme un peu trop masculine en m’habillant toujours en noir, avec un chemisier à carreaux ou rayés et des souliers pointus alors que je travaillais dans les finances, je m’assume depuis lors en tant que femme et je me suis juré de ne plus porter de noir, de mettre des robes de couleur, des souliers à haut talon et de profiter de la liberté que m’offre le fait d’être une femme entrepreneure dans un métier artistique. Et je crois que dans nombre des cas, cela m’a plutôt servi. Juste accepter les choses telles qu’elles sont vraiment ainsi que notre nature profonde, en jouer, la mettre au premier plan. Et même si parfois l’émotion monte alors que je ne le souhaite pas, lui laisser la place et instantanément elle se transforme en autre chose. Et par là, inspirer tous ceux qui tentent d’effacer les aspects qui les rendent vivants pour qu’eux aussi à leur tour puissent montrer leur vrai visage!

* CEO et fondatrice, JMC Lutherie 






 
 

AGEFI




...