Helvetia voit son bénéfice bondir en 2016

lundi, 13.03.2017

Helvetia a vu son bénéfice net augmenter de 21,7% à 376,6 millions de francs en 2016.

La performance d'Helvetia pour 2016 s'explique en partie par des effets temporaires d'acquisition, a indiqué l'assureur saint-gallois lundi dans un communiqué. Fort de ce résultat, le groupe va proposer à la prochaine assemblée générale de relever le dividende de 10% à 21 CHF par action au titre de l'exercice écoulé.

Le résultat des activités opérationnelles, hors effets d'acquisitions, a progressé de 12% à 491,8 mio. Il inclut des synergies avant impôts de 118,3 mio CHF, contre 45,3 mio en 2015. Le groupe est "en avance sur son calendrier", précise le communiqué.

Le volume d'affaires s'est établi à 8,51 mrd CHF, en hausse de 2,6% en monnaies locales. Une forte croissance de 3,1% à 5,11 mrd a été enregistrée sur le marché domestique. Specialty Markets a également progressé de 13,3% à 771,1 mio. En Europe, suite à l'assainissement, Helvetia a enregistré un volume d'affaires quelque peu réduit (corrigé des effets de change -1,2% à 2,64 mrd).

Le ratio combiné s'est amélioré à 91,6% contre 92,1% en 2015. Toutes les unités de marché affichent des ratios combinés nets inférieurs à 100% et continuent à fonctionner de manière rentable, précise le communiqué.

Les fonds propres ont augmenté, passant de 4,66 mrd en 2015 à 4,81 mrd fin 2016, et ce malgré la distribution d'un dividende "attrayant".

Les primes brutes ont dépassé les prévisions des analystes consultés par AWP, qui s'attendaient en moyenne à 8,40 mrd CHF, et le dividende était espéré à 20,29 CHF. Le bénéfice net, attendu à 393,3 mio, et les fonds propres fixés à 4,89 mrd manquent légèrement les prévisions. Quant au ratio combiné, l'assureur a fait mieux que les 92,1% attendus par les experts.

SOUTIEN DU SECTEUR NON-VIE

Pour l'exercice en cours, la direction n'a pas formulé d'objectif chiffré, mais annoncé la poursuite de sa stratégie "Helvetia 20.20", axée sur la transformation numérique, la collaboration interdisciplinaire et l'orientation clients. En début d'année, Helvetia a lancé un fonds d'investissement qui investira sur les prochaines années 55 mio CHF dans quelque 25 start-up actives dans l'assurance.

Herbert Scheidt a renoncé à sa réélection au conseil d'administration.

Le secteur non-vie a particulièrement contribué à la bonne performance. Le bénéfice opérationnel y a progressé de 2,6% à 340,5 mio CHF. Le ratio combiné net a atteint 91,6%, soit 0,5 point de pourcentage de moins que l'année précédente, principalement grâce à l'évolution positive du taux des sinistres.

Le bénéfice opérationnel des affaires vie a décliné de 1,2% à 173,5 mio CHF. L'environnement s'est révélé difficile et plusieurs mesures ont été entreprises pour améliorer la rentabilité. Les dépenses pour provisions supplémentaires liées au taux d'intérêt ont augmenté, en particulier en Suisse et en Allemagne.

La perte opérationnelle des autres activités a été largement réduite, passant de 68,5 mio en 2015 à 22,2 mio l'année dernière. Cette hausse résulte d'une amélioration du résultat technique de la réassurance groupe, qui avait subi pour une évolution des sinistres plus défavorable en 2015 et des pertes sur les placements financiers en lien avec l'abandon du taux plancher. (awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...