«Huawei va investir 20 milliards de francs en 2019»

jeudi, 29.11.2018

Haitao Wang est à la tête de Huawei Suisse depuis avril dernier. Il revient sur les ambitions et objectifs de l'entreprise pour l'an prochain, à l'international et en Suisse. Entretien.

Matteo Ianni

Haitao Wang. CEO de Huawei Suisse depuis avril.

Nommé en avril dernier, Haitao Wang dirige la filiale suisse de Huawei, composée du siège de Liebefeld (BE), des bureaux de Dübendorf (ZH) et de Lausanne. En tant que directeur général de Huawei Suisse, Haitao Wang supervise plus de 350 collaborateurs et a pour responsabilité toutes les activités locales du groupe chinois. Officiant depuis 17 ans chez Huawei, le nouveau CEO de la filiale helvétique a occupé différents postes techniques et de management commercial en Chine, en Afrique et en Europe. Il était récemment PDG de Huawei Roumanie et membre du conseil d’administration pour différentes filiales nationales d’Europe de l’Ouest.
Outre le marché des smartphones et PC, les activités suisses de Huawei sont réparties dans les solutions sans fil et fixnet, dédié aux opérateurs téléphoniques, et les solutions de mise en réseau dans le cloud et de data center. Ainsi, l'arrivée de la 5G en Suisse est très attendue par les opérateurs téléphoniques Swisscom, Salt et Sunrise, qui y voient un important relais de croissance.  Ce dernier, en collaboration avec Huawei, est parvenu à obtenir la connexion 5G la plus rapide du monde lors d’un test en juin dernier. Entretien avec Haitao Wang, directeur général de Huawei Suisse.

Vous avez été nommé CEO de Huawei Suisse en avril dernier. Comment se déroule votre mandat après huit mois d’activité? Quelles ont été vos premières actions?

Huawei s'est établie avec succès sur le marché suisse. Ma tâche principale est donc de gérer notre croissance continue dans tous nos domaines et d'ouvrir de nouveaux domaines de croissance également. En ce qui concerne nos trois secteurs d'activités en Suisse, nous avons pu tirer un bilan des moments forts de l’année en cours. Ainsi, pour le secteur des opérateurs, notre client Sunrise est le gagnant du test de connexion pour le meilleur réseau mobile et a obtenu avec nos équipements le meilleur résultat jamais mesuré dans tous les pays. Avec Swisscom, nous avons un partenariat de 10 ans et depuis, nous collaborons avec succès dans le domaine du fixnet pour différents projets.

Le secteur des smartphones et PC se développe également à un rythme supérieur à la moyenne. Notre téléphone Mate20 Pro reçoit les meilleures notes partout. De manière générale, nous avons changé de statut dans ce domaine. Nous sommes passés d'un service d'initié à challenger les grands acteurs de ce marché. Aujourd'hui nous voulons la première place de ce marché.

De plus, sous mon égide, nous nous sommes maintenant engagés à poursuivre notre croissance dans le secteur dédié aux entreprises. Ainsi, nous investissons dans ce domaine, à la fois dans notre propre personnel de vente ainsi que dans les canaux. Nous voulons clairement gagner des parts de marché avec nos serveurs, switches, cloud, data center et équipements réseau en cloud. De ce fait, nous visons à créer 50% de nouveaux emplois cette année et prévoyons une croissance d'environ 30% au cours des années suivantes.

Huawei entend ouvrir deux centres de recherche et de développement à Lausanne et Zurich prochainement, notamment pour profiter de la présence des écoles polytechniques. Combien de postes seront créés? À combien se monteraient ces investissements?

La recherche et développement est un point fort de Huawei; près de la moitié de nos 180.000 employés travaillent pour cela. En 2018, l'équivalent de près de 14 milliards de francs suisses ont été investi dans la recherche. Pour l'année prochaine, le budget s'élève à 20 milliards dans le monde. En Suisse, nous sommes encore en négociation, notamment à pour la question sur Lausanne. C'est pourquoi, à ce stade, nous ne sommes pas en mesure de fournir d'autres détails.

Quelles seront les répercussions sur votre siège suisse, à Dübendorf (ZH), qui emploie 350 personnes?

Dans nos activités de base - opérateurs, smartphones et entreprises - nous avons des besoins différents pour accélérer notre croissance. Dans le segment des opérateurs, nous nous intéressons à ce qu'il y a de mieux dans la technologie. Si vous avez des ambitions dans l'industrie des télécommunications, vous ne pouvez pas passer à côté de Huawei. L'équipe dédiée aux smartphones et PC s'agrandit en raison du grand succès de nos produits. Dans le segment «entreprise», nous venons tout juste de procéder à un remaniement de notre organisation et de notre personnel. En termes d'expansion du personnel, nous nous concentrons sur des professionnels expérimentés dans la vente, account management et la vente de solutions.

À combien se monte votre chiffre d’affaires en Suisse?

Nous ne publions pas de chiffre d'affaires spécifique à un pays. Dans l'ensemble, Huawei a connu une solide croissance dans ses activités au cours de l'année écoulée; en 2017, les ventes annuelles de toutes les activités combinées ont atteint 603,6 milliards CNY (92,5 milliards de dollars). Cela représente une augmentation de 15,7 % par rapport à 2016. Le bénéfice net a augmenté de 47,5 milliards de yuans (7,3 milliards de dollars), soit 28,1% de plus que l'année précédente. Nous avons bon espoir de pouvoir poursuivre ce rythme de croissance également pour 2018.

Sunrise a testé une antenne Huawei 5G à Oerlikon (ZH) en juin dernier. Vous aviez revendiqué d’ailleurs un record mondial en matière de rapidité de connexion et de débit de téléchargement. Cela dit, quels ont été les résultats de ce test?

L'année dernière, nous avons démontré avec Sunrise comment fonctionne la 5G et ce qui sera possible avec cette cinquième génération de téléphones mobiles. Nous avons en effet établi un record mondial dans ce test : la vitesse la plus élevée dans une gamme de fréquences pertinente, à savoir un taux de téléchargement de 3,28 Gbit/s sur la bande de fréquences de 3,5 GHz (bande 42). L'essai a démontré de manière impressionnante les nouvelles possibilités de la 5G : douze téléviseurs 4K fonctionnant en parallèle sur une seule antenne et des applications gourmandes en données, telles que la réalité virtuelle et des vidéos live 360°, ont pu être utilisées.

Mardi, vous avez inauguré votre deuxième installation d'une antenne 5G en Suisse, à Laax (GR). Dans quelle optique s’inscrit ce deuxième essai ? De manière générale, cette technologie (5G) s’adresse-t-elle aux privés ou avant tout aux industries?

Pour notre partenaire Sunrise, la devise est «5G for People». Après le «test en laboratoire» à Oerlikon à la fin de l'année dernière, nous allons maintenant sur le terrain et montrer comment, par exemple, une station de ski peut bénéficier des avancées technologiques en matière de communication mobile. Cela commence par le processus de réservation, lorsque les clients peuvent virtuellement s'adapter à leur expérience de ski depuis chez eux en utilisant la réalité virtuelle. Cela va encore plus loin si vous arrivez en voiture ou même en avion. La chambre d'hôtel «smart» devient aussi possible qu'une gestion intelligente des places de parking. Ou pourquoi ne pas mener une session d'affaires via hologramme dans la station de vacances? Comme vous pouvez le constater, il n'y a guère de limites à l'imagination quant à la façon dont le progrès technologique peut enrichir notre «expérience touristique».

Quand la technologie sera-t-elle disponible?
La 5G est encore à l'essai dans des zones de test. Un déploiement général est prévu pour 2019.

En matière de santé, faut-il avoir peur de la 5G?
La Suisse dispose d'une législation très stricte dans ce domaine, à laquelle nous adhérons bien entendu. La réglementation suisse NISV est 10 fois plus stricte que dans d'autres pays, ce qui rend extrêmement difficile la mise en œuvre d'un réseau 5G qui couvre totalement la Suisse.

Huawei pourrait sortir un smartphone disposant d’un capteur photo logé dans un petit trou en haut à droite, et cela avant Samsung. Il s’agirait du Nova 4 qui serait présenté en décembre. Vous confirmez cette information ?
Vos lecteurs seront ravis d'assister aux événements au cours desquels Huawei présentera ses innovations en matière de smartphones.

Comme vous l'avez rappelé, outre le marché des smartphones, les activités suisses de Huawei sont réparties entre le Carrier Networks (solutions sans fil et fixnet) et l’Enterprise Business (solutions de mise en réseau dans le cloud et de data center). Lequel est le plus performant? 
Notre croissance est plus rapide que celle du marché dans ces trois domaines. Nous venons de l'industrie des opérateurs et sommes donc mieux implantés dans ce secteur. Nous visons clairement la première place en tant que fabricants de smartphones.  le marché leadership dans le segment des consommateurs, c'est-à-dire les smartphones. C'est le domaine dans lequel nous voyons actuellement le plus grand potentiel de croissance pour nous. En parallèle, grâce au Cloud, Big Data, AI et IoT, la demande pour nos solutions de data center et network augmente énormément. C'est pourquoi nous avons réalisé dans ce segment les investissements déjà mentionnés dans l'expansion de notre personnel.






 
 

AGEFI



...