Groupe E a poursuivi sa croissance en 2018

vendredi, 03.05.2019

Groupe E a engrangé un chiffre d'affaires record en 2018. Les ventes de l'entreprise fribourgeoise active dans l'énergie se sont établies à 744 millions de francs, en hausse de 8,5% sur un an.

Pour expliquer la bonne marche de ses affaires, Groupe E a mentionné "l'excellente hydraulicité" enregistrée en début d'exercice.(Keystone)

Le bénéfice net s'est contracté de 19,6% à 90 millions de francs. Cette diminution s'explique par l'évolution des marchés financiers fin 2018 et par des effets non récurrents qui avaient influencé positivement l'exercice précédent, a relevé vendredi Groupe E dans un communiqué.

Sur le plan opérationnel en revanche, le bénéfice a progressé. Le résultat d'exploitation avant intérêts et impôts (EBIT) s'est monté à 64 millions, soit une augmentation de 8,4% par rapport à 2017.

Pour expliquer la bonne marche de ses affaires, Groupe E a mentionné "l'excellente hydraulicité" enregistrée en début d'exercice. Le développement des réseaux de chauffage à distance a également permis de soutenir la croissance de la société basée à Granges-Paccot.

Concernant ses activités liées au service - installations électriques, domotique ou encore maintenance -, Groupe E a noté qu'elles avaient contribué "de façon significative" au chiffre d'affaires. Il a toutefois ajouté que les marges étaient sous pression dans ce domaine.
Groupe E a rappelé qu'il se trouvait dans un secteur énergétique en pleine mutation, marqué par un cadre légal en transformation et des prix bas de l'électricité. Pour y faire face, la société fribourgeoise a adopté une stratégie pour la période 2019-2023 qui vise notamment à diversifier ses prestations, comme dans le domaine du froid, de la climatisation ou de la ventilation.

"Cette offre élargie permettra de mieux répondre aux attentes des clients, qui recherchent désormais des solutions énergétiques globales", a écrit Groupe E dans son communiqué. Pour l'année en cours, l'entreprise aux 1800 collaborateurs a dit tabler sur "des résultats similaires à ceux enregistrés en 2018."(awp)






 
 

AGEFI



...