Hermes: rentabilité au plus haut au premier semestre

mercredi, 11.09.2019

Grâce au succès de sa maroquinerie, le groupe de luxe Hermes a dévoilé des résultats semestriels satisfaisants, avec un bénéfice net de 754 millions d'euros.

Hermes note le succès de sa maroquinerie, notamment en Chine.(Keystone)

Hermès a enregistré un premier semestre au beau fixe, sa marge opérationnelle se maintenant au plus haut, à 34,8%, grâce au succès de sa maroquinerie, notamment en Chine où le groupe de luxe continue d'enregistrer "un fort niveau d'activité".

Le sellier-maroquinier - dernier groupe du CAC 40 à dévoiler ses résultats semestriels - a fait état mercredi d'un bénéfice net de 754 millions d'euros, en hausse de 7%, alors que les consensus établis par les agences Factset et Bloomberg tablaient respectivement sur 745 et 775 millions.

Sa rentabilité opérationnelle courante s'établit à 34,8%, soit très proche du niveau record de 34,9% atteint au cours du premier semestre 2018.

"Nous avons été impactés par les événements à Hong Kong" mais "l'impact de ce ralentissement à Hong Kong sera compensé par un fort niveau d'activité en Chine continentale. Le niveau d'activité dans la Grande Chine reste identique à celui des deux premiers trimestres de l'année", a détaillé le directeur financier, Eric du Halgouët, lors d'une conférence téléphonique avec des journalistes.

Concernant le bras de fer commercial entre la Chine et les Etats-Unis, "nous ne sommes pas impactés directement par le sujet des droits de douane sur nos produits", a-t-il tenu à préciser.

Au cours des six premiers mois de l'année, les ventes d'Hermès en Asie hors Japon ont bondi de 18%.

"Les résultats d'Hermès sont en forte croissance sur le premier semestre 2019, signe sur tous les marchés de la fidélité de ses clients et de l'excellence créative qui dynamise l'ensemble des métiers", a commenté Axel Dumas, le gérant d'Hermès, cité dans le communiqué.
Hermès avait déjà annoncé en juillet un chiffre d'affaires semestriel pour l'ensemble du groupe de 3,28 milliards d'euros, en hausse de 15% sur un an.

Le groupe, qui ne donne pas de perspectives chiffrées, a confirmé qu'"à moyen terme, malgré le renforcement des incertitudes économiques, géopolitiques et monétaires dans le monde, il confirme un objectif de progression du chiffre d'affaires à taux constants ambitieux".(awp)






 
 

AGEFI




...