Givaudan innove dans la parfumerie biodégradable

mercredi, 30.10.2019

Givaudan présente une nouvelle approche biotechnologique pour la synthétisation d’Ambrofix, un ingrédient de parfumerie biodégradable très utilisé.

MH

La nouvelle technologie de Givaudan utilise du sucre de canne fermenté provenant de sources durables.(Keystone)

Le leader mondial en création de parfums et d'arômes Givaudan produit désormais Ambrofix, l’un des ingrédients de parfumerie biodégradables les plus fréquemment utilisés, via une nouvelle biotechnologie. Cette nouvelle technologie à faible empreinte carbone utilise du sucre de canne fermenté provenant de sources durables.

"Cette technologie offre les mêmes qualités olfactives que la méthode traditionnelle tout en étant la solution la plus durable et affichant la plus faible empreinte carbone sur le marché", explique Givaudan.  "Il faut 100 fois moins de terres pour produire un kilogramme de ce nouvel ingrédient qu’avec la méthode de production traditionnelle". 

Ce nouveau processus s’inscrit dans l’approche de développement durable de Givaudan, baptisée "A Sense of Tomorrow", et est en accord avec sa vision "FiveCarbon Path", où tous les atomes de carbone du matériau de base biologique se retrouvent dans le produit final, ce qui ne génère aucun déchet carbone. 

Depuis 1950, l'ingrédient Ambrofix a gagné en popularité auprès des consommateurs et des parfumeurs. Il est utilisé partout dans la parfumerie fonctionnelle, des produits ménagers et d’hygiène comme les détergents de lessive et les shampoings, à la parfumerie fine. 

 

 






 
 

AGEFI




...