Givaudan: ventes trimestrielles inférieures aux attentes

mardi, 10.04.2018

Le groupe Givaudan, basé à Vernier, a dégagé entre janvier et mars un chiffre d'affaires en hausse de 5,4% à 1,308 milliard de francs.

Givaudan est le numéro un mondial des arômes et parfums. (keystone)

Le titre Givaudan a ouvert en nette baisse mardi à la Bourse suisse, pénalisé par un chiffre d'affaires trimestriel légèrement inférieur aux attentes du marché. Le transfert aux clients des hausses du prix des matières premières soulevait également des interrogations parmi les analystes.

A 9h24, l'action Givaudan reculait de 3,2% à 2140 francs, dans un marché globalement orienté en hausse. L'indice vedette SMI progressait pour sa part de 0,62%.

Le leader mondial des arômes et parfums a dégagé au premier trimestre un chiffre d'affaires en hausse de 5,4% à 1,308 milliard de francs. Hors effet des devises, des acquisitions et cessions, la progression a été ramenée à 5%. Dans la division Arômes, les ventes ont augmenté de 5,8% à 704 millions et dans l'unité Parfums de 4,9% à 604 millions.

Ces chiffres sont quelque peu inférieurs aux prévisions des analystes interrogés par AWP. Ces derniers s'attendaient à des ventes totales de 1,337 milliard, ainsi qu'à des recettes de 723 millions dans la division Arômes et de 615 millions dans l'activité Parfums.

La direction a assuré transmettre à ses clients les hausses de prix des matières premières. Les analystes de Bernstein s'attendent cependant à un "important décalage", se traduisant par une augmentation des coûts et une pression "substantielle" sur les marges en 2018, ont-ils indiqué dans une note.

Malgré cet accès de faiblesse, le titre Givaudan demeure un investissement défensif "convaincant à long terme" et idéal vu l'environnement boursier actuel, ont estimé les analystes de Baader Helvea.

Vontobel s'est également déclaré optimiste, estimant que le groupe verniolan conservait "des fondamentaux solides". Les hausses de prix devraient soutenir la performance financière des prochains trimestres.

Sur l'ensemble de l'année, Givaudan devrait dégager une croissance organique de 5,5%, même si cette projection demeure très optimiste au vu des chiffres présentés ce mardi, ont estimé les spécialistes de la Banque cantonale de Zurich (ZKB).

Les prix des matières premières et l'incendie d'une usine de BASF en Allemagne, important fournisseur de Givaudan, risquent par contre d'impacter la rentabilité et les marges devraient se replier. La ZKB a évalué ce repli au niveau du résultat brut d'exploitation (Ebitda) ajusté à 80 points de base à 22,5% cette année. (awp)






 
 

AGEFI



...