Galenica étend son activité dans les soins à domicile

mardi, 30.04.2019

Le groupe bernois Galenica a acquis pour un montant non dévoilé une participation majoritaire dans le groupe familial Bichsel, à Interlaken.

Le grossiste en médicaments bernois Galenica exploite aussi des pharmacies. (Keystone)

Galenica étend son activité aux produits et services du domaine des soins à domicile. Le grossiste en médicaments bernois, qui exploite aussi des pharmacies, a acquis pour un montant non dévoilé une participation majoritaire dans le groupe familial Bichsel, sis à Interlaken, également dans le canton de Berne.

La transaction, effective à compter du 1er mai, s'inscrit dans le cadre du règlement de la succession au sein de la famille Bichsel, laquelle contrôle l'entreprise depuis 1948, écrit mardi Galenica. Le groupe bernois ne fournit aucun détail financier concernant l'opération, ni la hauteur de la participation acquise auprès des propriétaires de l'entreprise. Ceux-ci conservent une part minoritaire.

Le groupe Bichsel, qui emploie quelque 300 collaborateurs, se compose des sociétés Grosse Apotheke Dr. G. Bichsel et Laboratorium Dr. G. Bichsel. La première exploite une pharmacie à Interlaken, dans laquelle Galenica détient déjà une participation minoritaire, alors que la seconde produit des médicaments ainsi que des dispositifs médicaux et fournit également des services dans le domaine de la dialyse et de la nutrition à domicile.

Les différentes activités du groupe Bichsel complètent parfaitement l'offre de Galenica dans le segment des hôpitaux et des autres prestataires de santé ainsi que dans le domaine en pleine croissance des soins à domicile. Le groupe bernois entend développer et étendre cette activité de manière ciblée.

Synergies jugées intéressantes

Depuis le milieu des années 60 déjà, le groupe Bichsel fournit des solutions et tout le matériel nécessaire à la dialyse à domicile. L'entreprise s'est depuis spécialisée dans l'accompagnement et l'approvisionnement des patients à domicile. Elle dispose d'une position de premier rang dans l'activité de la nutrition clinique à domicile.

Galenica, également actif dans les prestations de soins à domicile via sa filiale Mediservice, unité spécialisée dans l'accompagnement des personnes atteintes de maladies chroniques, évoque des synergies "intéressantes" entre les activités de Mediservice et celle du groupe Bichsel.

Le groupe d'Interlaken figure aussi parmi les plus importants producteurs helvétiques de prescriptions magistrales, soit des médicaments préparés spécialement pour un patient. Dans ce domaine, qui fait face à une forte demande du fait des retraits de produits, Galenica prévoit d'établir une plateforme centralisée pour les pharmacies, les médecins et les hôpitaux qui ne peuvent plus satisfaire seuls aux exigences de qualité élevées requises par cette production.

La pharmacie conservera son nom et restera gérée par la même équipe qu'actuellement. En 2018, le groupe de l'Oberland bernois a dégagé un chiffre d'affaires dépassant les 60 millions de francs.

Objectifs relevés

Dans la foulée de cette acquisition, Galenica révise ses attentes pour l'ensemble de l'année en cours en matière de revenus et de rentabilité. Les ventes devraient ainsi progresser entre 3 et 6% au regard de l'an dernier, alors que le résultat d'exploitation avant intérêts et impôts (Ebit) devrait augmenter de 4 à 7%.

Alors que les analystes jugent la transaction avec bienveillance, les investisseurs ont salué l'opération à leur manière. Vers 10h30 à la Bourse suisse, le titre Galenica s'envolait de 3,2% à 49,96 francs, non sans avoir auparavant franchi la barre des 50 francs, un mouvement inédit depuis novembre dernier. L'indice élargi SPI gagnait dans le même temps 0,21%.

Dans son commentaire, la Banque cantonale de Zurich (ZKB) estime que l'acquisition du groupe Bichsel complète de belle manière les activités de Galenica, en particulier dans le segment des soins à domicile. Le relèvement des perspectives en matière de ventes et de rentabilité bénéficient aussi d'un accueil favorable.

La Banque Vontobel salue elle aussi la transaction, Galenica se positionnant sur une activité attrayante. L'analyste de l'établissement zurichois estime le prix de l'opération entre 60 et 100 millions de francs, une opération que Galenica peut facilement financer par ses propres moyens au vue de la forte génération de liquidité qu'affiche le groupe bernois. (awp)






 
 

AGEFI



...