Frederique Constant: doublement de la production à moyen terme

mardi, 16.05.2017

Frederique Constant a inauguré aujourd'hui un chantier important sur son site de Plan-les-Ouates.

Stéphane Gachet

Peter Stas, CEO, annonce la volonté de passer de quelque 150.000 montres par an (production actuelle) à près de 250.000 pièces par an d’ici trois à cinq ans.

Une année presque jour pour jour après sa reprise par le japonais Citizen, la manufacture horlogère genevoise Frederique Constant (qui comporte aussi les montres Alpina et Ateliers de Monaco) inaugure ce mardi un chantier important sur son site de Plan-les-Ouates. Le nouveau bâtiment sera opérationnel courant 2018 et servira la prochaine étape de croissance.

Peter Stas, CEO, annonce la volonté de passer de quelque 150.000 montres par an (production actuelle) à près de 250.000 pièces par an d’ici trois à cinq ans. Le nombre de collaborateurs suivra la même tendance et passera de 150 actuellement à près de 300 à terme. Les ambitions de croissance sont essentiellement appuyées sur l’intégration de la distribution dans les filiales de Citizen.

Cette intégration a déjà commencé aux Etats-Unis, avec des effets visibles, puisque le débouché, «sur lequel la marque a historiquement été faible» affiche une progression de 30% sur 2017. Peter Stas se montre assez confiant sur l’ensemble de l’exercice, après avoir terminé le salon de Bâle sur une hausse de 6%, en comparaison avec un exercice 2016 sans croissance.

  • Développement dans l'édition de mercredi de L'Agefi


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01


...