Suisse: le chômage en baisse en avril

mardi, 09.05.2017

Fin avril, 146'327 personnes étaient inscrites au chômage auprès des offices régionaux de placement (ORP), soit 5'953 de moins que le mois précédent.

Le chômage des jeunes (de 15 à 24 ans) a diminué de 1'347 personnes (-7,7%) en avril, passant à 16'216.

Le taux de chômage en Suisse a poursuivi sa décrue en avril, passant à 3,3% pendant le mois sous revue contre 3,4% en mars, a annoncé mardi le Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco). Le niveau de sans-emploi se retrouve ainsi à un seuil atteint pour la dernière fois en novembre 2016.

Ces chiffres sont conformes aux prévisions des économistes interrogés par AWP, qui s'attendaient à un taux de chômage entre 3,2% et 3,3%.

L'ensemble des demandeurs d'emploi inscrits s'établit à 208'357 personnes, soit 8891 de moins qu'en mars et 2569 de moins sur un an, selon un communiqué du Seco.

Par âge, le taux de sans-emploi chez les jeunes de 15 à 25 ans a diminué 0,3 point de pourcentage à 2,9%. Dans la tranche des 25 à 49 ans, il s'est replié d'un point à 3,5% et d'autant à 2,9% chez les 50 ans et plus. Chez les femmes, le niveau est resté inchangé en avril à 3,1%, tandis qu'il a diminué de deux points sur un mois à 3,4% chez les hommes.
Le taux de sans emploi s'est contracté de 0,1 point chez les Suisses et de 0,4 point chez les ressortissants étrangers.

En Suisse alémanique, le taux de chômage s'est replié de 0,1 point à 2,9% et de 0,2 point à 4,3% dans la partie romande et au Tessin. Une majorité de cantons affiche une baisse, les autres sont stables à l'exception de Saint-Gall qui subit une hausse de 0,5 point.
En Suisse romande, Neuchâtel demeure le plus touché par le chômage, malgré un recul mensuel de 0,3 point à 5,9%. Cette baisse est la plus forte du pays en avril, partagée avec le Tessin (3,3%).

Genève accuse un taux de 5,3%, en repli de 0,1 point. Trois cantons affichent une érosion de 0,2 point du taux de chômage, à savoir le Jura (4,7%), Vaud (4,6%) et le Valais (3,7%). La stabilité a prévalu pour Fribourg qui affiche une proportion de sans-emploi de 2,7%. La région francophone du Jura bernois profite d'un recul de 0,4 point à 3,3%.
Les cantons de Berne et de Zurich présentent une baisse de 0,2%, à respectivement 2,7% et 3,6%. Le canton le moins touché par le chômage reste Obwald, qui voit son taux inchangé à 1,0%.

Après avoir affiché une moyenne nationale de 3,3% en 2016, ce taux n'a cessé de décroître depuis le début de l'année, passant de 3,7% en janvier à 3,6% en février et ensuite à 3,4% en mars.

Fin mars, le Seco a confirmé sa prévision de taux de chômage de 3,2% cette année et de 3,1% en 2018. Le Centre d'études conjoncturelles (KOF) de l'EPFZ table sur un taux de chômage de 3,3% en 2017, qui doit s'affaisser en 2018 à 3,2%. (awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...