Feintool chute dans les chiffres rouges au premier semestre

vendredi, 14.08.2020

Feintool a fait les frais du coronavirus au premier semestre. Le fabricant bernois de machines a vu son résultat d'exploitation (Ebit) plonger à -17,4 millions de francs.

Le chiffre d'affaires net de Feintool a chuté de 36% à 212,3 millions de francs. (Keystone)

Le spécialiste des machines de formage et découpage Feintool a plongé dans les chiffres rouges au premier semestre en raison de la pandémie de coronavirus. Grâce aux mesures de réduction des coûts, qui comprennent des suppressions de postes en Europe et aux Etats-Unis, le groupe bernois espère améliorer sa rentabilité au second semestre.

Le chiffre d'affaires net de la société de Lyss a chuté de 36% à 212,3 millions de francs - ou de 33,3% hors effets de change - entre janvier et fin juin, a précisé Feintool vendredi dans un communiqué.

La rentabilité s'est quant à elle effondrée, le résultat d'exploitation (Ebit) plongeant à -17,4 millions de francs pendant la période sous revue, après +10,5 millions un an plus tôt. Feintool a inscrit une perte nette de 17,5 millions, contre un bénéfice de 4,7 millions au premier semestre 2019.

Pour faire face à ces difficultés, la direction a initié d'"importantes" mesures de réduction des coûts avec du chômage partiel aux Etats-Unis et des réductions d'effectifs en Europe qui s'étaleront jusqu'à l'année prochaine. Le nombre d'employés de Feintool a baissé de 10,5% à 2363 personnes.

Ces mesures devraient permettre de redresser la barre et au second semestre le groupe table sur une légère reprise des ventes et une "nette amélioration" de la rentabilité.

Le directeur financier Thomas Bögli va par ailleurs partir en retraite l'année prochaine. Il sera remplacé par l'administrateur Samuel Künzli. (AWP)






 
 

AGEFI



...