Coronavirus: Swiss gèle les embauches pour les postes administratifs

mardi, 10.03.2020

Face à l'épidémie de Covid-19, le géant aérien va geler ses embauches pour les postes administratifs et proposer des congés sans solde à ses employés. Le chômage partiel est aussi à l'étude.

Le groupe Lufthansa a annoncé vendredi qu'il allait réduire ses capacités de vol en raison d'une baisse drastique des réservations.(Keystone)

Swiss, qui a supprimé des dessertes de plusieurs zones touchées par le coronavirus, gèle désormais les embauches pour les postes administratifs. En janvier, la filiale helvétique de Lufthansa assurait vouloir engager 1000 personnes.

"Nous examinons actuellement si cela s'appliquera aussi aux domaines opérationnels", a expliqué un porte-parole de Swiss mardi à AWP, suite à un article paru la veille sur le portail en ligne Travelnews.ch.

Le groupe Lufthansa a annoncé vendredi qu'il allait réduire ses capacités de vol en raison d'une baisse drastique des réservations, imputée à l'épidémie du nouveau coronavirus, envisageant d'aller jusqu'à 50%. Au vu de la situation, "nous adaptons notre plan de vols à court terme en conséquence", a ajouté le porte-parole.

Face à l'épidémie de Covid-19, le géant aérien compte geler ses embauches et proposer des congés sans solde à ses employés. Le chômage partiel est aussi à l'étude.

Swiss a suspendu ses vols à destination de Tel-Aviv, en Israël, jusqu'au 28 mars. Environ
13'000 passagers sont concernés. La compagnie a déjà prolongé jusqu'au 24 avril la suspension de ses vols entre Zurich et Pékin et vers Shanghai. Les fréquences des vols vers Florence, Milan, Rome et Venise ont aussi été réduites.

Jeudi, elle assurait qu'il n'était actuellement pas possible d'évaluer le manque à gagner ou les pertes qu'entraîne cette situation. Elle s'exprimera lors de sa conférence de presse annuelle le 19 mars.

Swiss a par ailleurs assoupli les règles pour modifier les réservations de tous les billets réservés avant le 5 mars pour un départ prévu jusqu'au 30 avril. Les vols prévus pourront être ainsi reportés sans frais jusqu'à la fin de l'année en cours.(awp)

>> Retrouvez ici notre dossier consacré à l'épidémie du coronavirus






 
 

AGEFI



...