Euronext lance la 4ème édition de son programme TechShare

vendredi, 21.09.2018

Euronext lance la 4ème édition de son programme annuel de formation dédié aux entreprises de la Tech, et l’ouvre désormais aux sociétés Tech non cotées en Suisse. Au total, 12 entreprises tech hevlétiques prendront part au programme.

Pour la première fois, douze entreprises tech helvétiques prendront part au programme.(keystone)

Euronext, Bourse pan-européenne de la zone euro, lance la quatrième édition de TechShare, un programme européen pour les sociétés non cotées délivrant un enseignement spécifique sur les conditions d’introduction en Bourse.

Pour cette 4ème édition, le programme met au service d’un panel d’entreprises technologiques européennes en forte croissance un réseau d’experts dédié. Leur mission est de les aider à comprendre le rôle des marchés des capitaux et la façon dont ils peuvent leur permettre de passer à la prochaine étape de leur croissance.

Douze entreprises Tech helvétiques

Pour la première fois, Euronext a décidé d’ouvrir le programme à des sociétés extérieures aux principaux marchés d’Euronext, avec des participants venus d’Allemagne, d’Italie, d’Espagne et de Suisse. Cette décision fait suite à l’ouverture de nouveaux bureaux de représentation dans ces pays il y a 12 mois.

Douze entreprises tech helvétiques prendront part au programme cette année. Les participants suisses pouvant être nommés publiquement sont : Abionic, Beqom, Cellestia, Loanboox, Metriopharm, Mircea Tudor Scan Tech, SIS Medical, Trifork, ou encore Video Intelligence.

Le nombre d’entreprises candidates a également augmenté de façon significative avec 135 entreprises en 2018 contre 30 en 2015, soit quatre fois plus de sociétés participantes en seulement trois ans. Parmi elles, douze entreprises helvétiques font leur apparition au sein du programme.

Les entreprises participant au programme représentent le dynamisme et la diversité du monde de la technologie, couvrant un large éventail de secteurs à l’origine de la révolution technologique : la biotechnologie, le logiciel, la medtech, l’électronique, l’équipement informatique, la cleantech, l’e-commerce et la fintech.

En moyenne, les entreprises de cette 4ème édition génèrent un chiffre d’affaires annuel de plus de 10 millions d’euros et emploient environ 100 personnes. Elles sont également à un stade de croissance de plus en plus avancé puisque deux tiers d’entre elles ont été financées par du capital-risque et ont levé environ 15 millions d’euros de capital chacun.






 
 

AGEFI



...